PARTAGER

La page des Législatives et son lot de contestations tournée, voici venue l’heure des perspectives. Et le landerneau sunugalien aura bien droit à des perspectives. De trois semestres. Trois semestres pour se renforcer du côté de Benno bokk yaakaar, trois semestres pour se refaire et repartir du bon pied pour l’opposition ou les oppositions. Cap donc sur 2019.
Ce qui est frappant dans la vie politique sénégalaise, c’est que les politiciens savent toujours se remettre au-devant de la scène publique. Les thèmes de polémique ou de dialogue ne manqueront pas. Déjà, il y a l’audit du fichier électoral qui pointe comme une revendication de la plus haute urgence pour Manko taxawu senegaal, après sa bruyante contestation du scrutin de dimanche dernier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here