PARTAGER

Le «mutisme des autorités» sera le motif pour le  Syndicat autonome des enseignants du Supérieur d’aller en grève ce lundi et mardi prochains. Dans un communiqué lu par l’Aps, le Saes a annoncé un mot de grève de 48 heures.

«Aucune évolution positive (n’a) été notée au sujet de la convocation de la séance plénière Saes-Gouvernement de validation des résultats issus des différentes réunions de commissions mises en place par Monsieur le Premier ministre» explique le syndicat. Qui appelle à ses adhérents  de «de surseoir à toutes les activités pédagogiques et à toute participation à des activités administratives et réunions» et rappelle que «les formations payantes, doivent absolument être suspendues»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here