PARTAGER

Perdre prématurément en championnat à l’approche d’un grand rendez-vous continental ou mondial. Cela commence vraiment à être une mauvaise habitude pour les «Lions» de la pétanque.

Cette «inquiétante» réalité s’est de nouveau vérifiée en marge de la 1ère journée du Championnat national de pétanque, dimanche écoulé. En effet, les protégés du sélectionneur national Mouhamadou Mansour Dia ont été éliminés dès les phases de poules de ce concours organisé en formules triplettes choisies. De quoi inquiéter le landerneau bouliste sénégalais, ceci à quelques jours seulement des 47es Mondiaux étalés du 1er au 4 décembre prochain à Madagascar.

Le sélectionneur Mansour Dia rassure
Le coach national lui ne s’en alarme pas pour autant de cette supposée méforme de ses troupes en partance pour le Mondial. «C’est cela pratiquement qui arrive aux joueurs de l’Equipe nationale à l’approche de tout tournoi majeur, Championnats d’Afrique ou tout bonnement Mondiaux. Pour preuve, en 2015, mes Lions avaient perdu sans gloire à l’ultime concours préparatoire pour le Chan au Tchad. Comme lors des Jeux Africains de la même année au Congo Brazza où nous avions finalement remporté les deux médailles d’or mises en jeu dans la pétanque. Ceci s’explique par la crispation qui les habite juste avant d’entamer un tournoi continental ou mondial. Donc la sortie prématurée de ce dimanche ne doit aucunement remettre en cause une éventuelle performance des Lions à Antanarivo», rassure Mansour Dia.
Et de poursuivre pour évoquer les chances sénégalaises aux Mondiaux de Madagascar. : «Nous visons le podium. Le Sénégal a raflé toutes les mises aux Jeux Africains de 2015. Le Sénégal a participé avec succès au tournoi international de Tiflet au Maroc et à celui de Pattaya, en Thaïlande. Donc, la suite logique serait l’obtention d’un podium mondial à Antanarivo. Notre équipe est composée d’éléments tous interchangeables et polyvalents. Nous ne devons point nourrir le moindre complexe devant qui que ce soit. Fussent-ils la France, Madagascar ou d’autres pays bien cotés dans la pétanque internationale. Cela pourrait se jouer sur des détails, mais nous restons confiants et déterminés à aller le plus loin possible.»
Partie de Dakar aujourd’hui (hier) aux alentours de 16h 30, la délégation sénégalaise est attendue à Antananrivo mercredi. Ceci après un transit ce mardi à Addis Abeba, en Ethiopie.
Pour l’anecdote, la 1ère journée du Championnat national de pétanque a souri à une triplette issue de Saint-Louis pétanque club (Slpc). Elle était composée de Abdoul Aziz Diop, Ada Diassé et Mbagnick Fall. 32 triplettes avaient pris part à cet épisode inaugural disputé au boulodrome Papa Arona Diagne de Dieuppeul (ex-Saldia).
Jourdesport.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here