PARTAGER

Le district de pétanque de Saint-Louis a organisé pendant deux jours un tournoi de pétanque à Saint-Louis. Par­rainé par le directeur de l’Office des lacs et cours d’eau du Sénégal (Olac) et ouvert à d’autres régions, il a servi de prétexte aux organisateurs pour plaider pour la relance de la discipline plombée par le manque de moyens et d’infrastructures.
Organisé au jardin d’essai qui sert en général de terrain de compétition aux boulistes de Saint-Louis, le tournoi a réuni 90 pratiquants issus des clubs du district de Saint-Louis, Louga, Thiès, Podor, Ross Béthio, Mbour et Dakar. Selon Gorgui Mbagnick Fall, président du district de pétanque de Saint-Louis, l’idée de départ consistait à organiser un tournoi, seulement dans le cadre du district de Saint-Louis. Mais sur proposition du parrain M. Alioune Diop, ça a été élargi à d’autres régions. Les responsables de la pétanque au niveau local ont profité de cette grande mobilisation pour lancer un plaidoyer en vue de la relance de la discipline laissée pour compte, malgré les immenses potentialités dont regorge Saint-Louis. En effet, le district a des talents et un énorme potentiel. Ce qui n’est pas le cas d’autres districts, a indiqué le président du district qui n’a pas aussi manqué de faire remarquer que si les moyens suivent, la pétanque qui fait déjà d’excellents résultats peut encore valoir d’autres satisfactions aux dirigeants et pratiquants de la «Vieille ville». Il a ainsi sollicité un soutien plus accentué des autorités, à l’image de ce que fait depuis plusieurs années M. Diop qui a supporté toutes les charges liées à l’organisation du tournoi. Le district de Saint-Louis, qui compte relancer la discipline, envisage de s’appuyer sur la vulgarisation de la pétanque qu’il veut développer dans des quartiers qui ont déjà un passé dans la pratique comme Balacoss, l’Île et Ndiolofène.
Le directeur de l’Olac abonde dans le même sens pour dire que le district de Saint-Louis pourra bientôt, dans le cadre de cette relance, bénéficier d’un terrain de jeu digne de ce nom, car la commune a décidé, en engageant la reconstruction de la Maison de l’île, d’y construire aussi un boulodrome aux normes internationales. L’infras­tructure sera normalement livrée en mars, date fixée par l’entrepreneur pour libérer le chantier. M. Diop, qui est par ailleurs adjoint au maire, a dans la même lancée invité le district de pétanque de Saint-Louis à se préparer à organiser un tournoi international dès l’ouverture de ce boulodrome avec le soutien des autorités locales.
L’inspecteur départemental des Sports, Pape Samba Ly, a beaucoup insisté sur la nécessité de mettre en place des mécanismes permettant d’encadrer les pratiquants pour le développement harmonieux de la discipline.
A noter que la finale du tournoi de Saint-Louis a été remportée par la doublette, composée de Ciré de la Petite Côte et El Hadj Thiam de Louga devant la paire Saint-louisienne Khadim Cissé dit Hindo de la Re­naissance pétanque club et Hameth de Balacoss sur le score de 11 à 9. En plus des trophées, les deux vainqueurs ont reçu une enveloppe de 100 mille francs, les vaincus 50 mille francs, les demi-finalistes 25 mille francs et les 1/4 finalistes 10 mille francs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here