PARTAGER

L’Al Salam Stadium du Caire a sonné creux et les Nigerians sont repartis avec une médaille de bronze autour du cou. Une récompense méritée pour les hommes de Gernot Rohr qui ont su maîtriser la rencontre malgré une chaleur accablante.
Ce mercredi soir, Odion Ighalo, qui rêvait d’une finale, a trouvé du réconfort en inscrivant le premier but de la rencontre très rapidement sur une erreur du portier tunisien, Moez Ben Cherifa (3e). Mais il a déchanté en fin de première période après une blessure (45e+1).

Ighalo meilleur buteur
Odion Ighalo reste tout de même pour le moment le meilleur buteur de la compétition avec cinq buts à son compteur. Le joueur du Shanghaï Shenhua, qui découvrait la Can à 30 ans, avait débuté par un but face au Burundi en phase de poule. Lors du huitième de finale contre le Cameroun, l’ancien mondialiste s’était fendu d’un doublé. En demi-finale face à l’Algérie, il avait scoré à la 72e minute pour égaliser (1-1).
Après la Coupe du monde en Russie, des «supporters» nigérians l’avaient menacé de mort lui et sa famille. La raison ? Avoir manqué une occasion face à l’Argentine lors du dernier match de poule en Russie (1-2). Ighalo s’est rattrapé depuis.
Le joueur le plus prolifique des éliminatoires pourrait donc s’adjuger le titre honorifique de buteur numéro un de la Can 2109. Le Sénégalais Sadio Mané et les Algériens Riyad Mahrez et Adam Ounas, trois buts chacun, entreront en action vendredi soir lors de la finale de la 32e édition de la Can.
Avec cinq buts, Ighalo a rejoint Mohamed Nagy (2010), Samuel Eto’o (2006 et 2008), Shaune Bartlett (2000), qui totalisent le même nombre de réalisations lors d’une Can.
Les Nigérians quittent l’Egypte après être montés pour la huitième fois sur la troisième marche du podium en dix-huit éditions. Après une demi-finale très disputée face au Sénégal, les Aigles de Carthage n’ont jamais réussi à déployer leurs ailes face aux Super Eagles. A la 48e minute, Firaz Chaouat aurait pu permettre aux Tunisiens d’égaliser après une passe de Khazri. Mais le joueur de Cs Sfaxiens n’a pas cadré.
Visiblement fatigués, les hommes de Alain Giresse quittent le pays des Pharaons avec 1 victoire, 4 nuls et 2 défaites.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here