PARTAGER

Mettre sur le marché des produits compétitifs doit être un défi majeur pour les Petites et moyennes entreprises (Pme) en perspective de la mise en place de la Zlecaf. C’est le message de la ministre du Commerce et des Pme, Assome Aminata Diatta, lors de la cérémonie d’inauguration de l’unité de transformation de Lysa and Co pour un investissement de 117 millions de francs. «Avec la mise en œuvre prochaine de la Zone de libre-échange continentale africaine (Zlecaf), mettre sur le marché des produits compétitifs doit non seulement inspirer les autres entreprises, mais être un impératif majeur», a-t-elle expliqué lundi en donnant en référence la nouvelle unité installée dans la commune de Bambylor. «Cette unité démontre la détermination et l’engagement de l’initiatrice. De la vente de cacahuète dans la rue, elle est arrivée à l’installation de cette unité. C’est un exemple pour le secteur privé local de mettre sur le marché des produits compétitifs pour capter des parts de marchés au niveau national et international», a noté Assome Diatta. Entreprise familiale travaillant à domicile depuis sa mise en place en 1982, Lysa and Co, spécialisée dans la transformation et la commercialisation de noix d’arachide et de cajou, emploie aujourd’hui 33 personnes.
«On constate de l’innovation dans les produits et dans le packaging. C’est un bon exemple de comment l’industrialisation doit se faire», a relevé pour sa part Christophe Yvetot, représentant de l’Organisation des Nations unies pour le développement industriel (Onudi). Il a d’ailleurs salué les mécanismes mis en place par l’Etat du Sénégal pour accompagner l’industrialisation des Pme et Pmi. Selon la ministre du Commerce, comme cette unité nouvellement implantée, toutes les autres ambitieuses auront l’accompagnement de l’Etat. «Tout le dispositif d’accompagnement technique qui existe sera aux côtés des Pme qui investissent et qui veulent être performantes», a-t-elle noté, tout en relevant le travail de l’Asepex et de l’Adepme (Agence de développement et d’encadrement des petites et moyennes entreprises) qui a un fonds qui permet de promouvoir les entreprises à l’export.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here