PARTAGER

Après avoir écrit au chef de l’Etat sur le processus électoral et obtenu gain de cause sur nombre de points, Mankoo wattu Senegaal revient avec une nouvelle missive adressée à Macky Sall qui a peu de chance d’obtenir une réponse. L’opposition sollicite «solennellement la position du chef de l’Etat sur l’affaire dite Petrotim Limied/ Franck Timis relative à la découverte du gaz naturel dans l’offshore profond de St-Louis et de Cayar». Après avoir rappelé d’abord les «faits», Malick Gackou et ses camarades déroulent un questionnaire : «Pourquoi le gouvernement du Sénégal a continué à prolonger le contrat de recherche tout en sachant que Petro tim Limited et sa maison mère Petroasia Resources Limited n’ont pas honoré leurs engagements financiers ? Pourquoi le gouvernement a renoncé par deux fois à exercer son droit de préemption ouvrant la voie à Timis Corporation qui se retrouve, au finish, avec 30% du gaz naturel, soit 135 milliards de m3 ? (…) Qui sont les actionnaires de Timis Corporation ? Le Président de la République était-il au courant du mandat délivré à son frère, le Sieur Aliou Sall, le 23 mai 2012 pour créer Petro Tim Sénégal alors qu’un simple bureau de représentation aurait suffi selon l’article 48 du contrat de recherche ? Est-ce que le gouvernement a défendu au mieux les intérêts du Peuple sénégalais dans ce dossier ?»
Mankoo estime que le peuple ne comprendrait pas que Macky Sall reste sans aucune réaction et invite à l’ouverture «d’enquêtes et d’audit national et/ou international».
hamath@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here