PARTAGER

Cairn energy a annoncé la cession totale à la compagnie pétrolière russe Lukoil de ses actifs dans les blocs Rufisque offshore, Sangomar offshore et Sangomar offshore profond (Rssd) dans lesquels se trouve le champ pétrolier Sangomar.

Cairn energy se retire du champ pétrolier Sangomar. Ce partenaire de Woodside, Far limited et de Petrosen a annoncé à Londres «la cession totale à la compagnie pétrolière russe Lukoil de ses intérêts et obligations dans les blocs de Rufisque offshore, Sangomar offshore et Sangomar offshore profond (Rssd) dans lesquels se trouve le champ pétrolier Sangomar». Cette déclaration, explique le ministère du Pétrole et des énergies, «intervient à la suite des discussions initiées depuis plusieurs mois après la publication par Cairn energy de son intention de céder tout ou partie de ses parts dans les blocs Rssd». Lukoil, candidat acquéreur des 40% de Cairn energy dans le projet San­gomar, est présentée comme étant «la plus grande productrice russe de pétrole. Cette compagnie est également présente en Afrique (Egypte, Ghana), au Moyen-Orient (Iran, Irak, etc.) et en Amérique du Sud (Colombie, Venezuela)».
Les services de Mouhamadou Makhtar Cissé soutiennent que «les processus de cession sont encadrés par des lois et règlements dont le Code pétrolier et ses textes d’application». Ainsi, assurent-ils, «dans le cadre de l’approbation de ladite cession, l’Etat du Sénégal veillera au respect des dispositions légales et réglementaires en la matière. En particulier, le ministère du Pétrole et des énergies surveillera de très près les capacités techniques ainsi que la robustesse financière du futur partenaire à mener à bien les opérations pétrolières.
Quant à la Société des pétroles du Sénégal (Petrosen) qui dispose d’un droit de préemption au même titre que les autres membres de la joint-venture conformément aux stipulations de l’Accord d’association (Joa), elle évaluera pour sa part l’opportunité stratégique, économique et financière de cette cession, estimée à plusieurs centaines de millions de dollars Us». Le ministère du Pétrole et des énergies précise que «les cessions et acquisitions d’actifs pétroliers sont des pratiques courantes dans l’industrie pétrolière. Elles permettent aux compagnies d’ajuster leurs stratégies d’investissement et d’assurer la gestion de leurs portefeuilles».
Et de rappeler que «l’Asso­ciation Rssd est composée de l’opérateur Woodside energy qui détient 35% des actifs, Cairn energy 40%, Far Rssd Sa, filiale de Far Limited 15%, et Petrosen 10%. La décision finale d’investissement a été prise en janvier 2020 et le projet se trouve actuellement en pleine phase d’exécution pour un début de production prévu en 2023».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here