PARTAGER

C’était certainement un des matches les plus importants pour les Barea qui étaient assurés de se qualifier pour la phase finale en cas de victoire. Samedi 13 octobre, Madagascar, qui était reçu par la Guinée équatoriale dans le cadre de la 3e journée, l’avait emporté 1-0 après un but de Faneva Andriatsima. Aujourd’hui, le héros restera le milieu de terrain Njiva Rakotoharimalala qui a inscrit le seul but de cette deuxième rencontre face à la Guinée équatoriale, en fin de première période (45e+2). «La Can à 24, c’est un rêve, nous disait Nicolas Dupuis, le sélectionneur de Madagascar, avant de connaître la décision de la Confédération africaine de football il y a un peu plus d’une année. Deux qualifiés par poule, cela peut nous ouvrir des portes. C’est aussi la possibilité de développer le football en Afrique. Quand on sait que l’on peut se qualifier, on travaille encore plus. Tout le monde se donne les moyens d’y arriver. Pour nous, être dans la poule du Sénégal, c’était catastrophique avec un seul qualifié.» Madagascar est la toute première équipe à se qualifier pour la prochaine Can. Un événement historique pour le pays et certainement le début d’une grande célébrité pour Njiva Rakotoharimalala qui évolue actuellement en première division en Thaïlande. La rencontre du jour a eu lieu au complexe sportif Vontovorona, le stade Mahamasina étant suspendu pour trois matchs par la Confédération africaine de football après la bousculade mortelle lors du match Madagascar-Sénégal, le 9 septembre dernier.

Coach de Madagascar : La joie de Nicolas Dupuis
«C’est historique pour nous. Nous avons validé notre qualification au bout de quatre rencontres. Depuis deux années, nous n’avons plus perdu face à une équipe africaine. Nous avons progressé, nous avons été sérieux. Aujourd’hui face à la Guinée équatoriale, nous avons su gagner. Chapeau à tous.»
Avec Rfi

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here