PARTAGER

Sans surprise, l’assistance vidéo à l’arbitrage (Var), qui sera utilisée pour la première fois lors d’un Mondial, a été le principal sujet de la conférence de presse donnée mardi au Stade Loujniki de Moscou par le Suisse Massimo Busacca, patron de l’arbitrage à la Fifa, et l’Italien Pierluigi Collina, président du comité d’arbitrage de la fédération internationale. A deux jours du coup d’envoi de la compétition, les deux hommes ont fait le point sur les consignes données aux hommes au noir, dont celles sur la vidéo. Pour Pierluigi Collina, la Var s’apparente à un «parachute» pour les arbitres, qui ont «toujours commis des erreurs» mais auront désormais l’occasion de se tromper moins souvent. «Tous les arbitres qui sont au Mondial ont mérité leur place, mais s’ils se trompent une fois, les gens oublieront tout ce qu’ils ont fait de bien et ne se souviendront que de cette erreur en Coupe du monde, a souligné le célèbre chauve. Howard Webb a longtemps été considéré comme un des meilleurs arbitres du monde, mais tout le monde ne se souvient que de sa finale en 2010.» L’arbitre anglais, qui avait distribué 14 cartons jaunes lors de la finale du Mondial sud-africain, n’avait pas expulsé le Néerlandais Nigel De Jong pour son coup de pied sur le torse de l’Espagnol Xabi Alonso.
«Cette compétition ne sera pas arbitrée par la vidéo, a prévenu de son côté Massimo Busacca. Mais la vidéo va aider les arbitres de manière importante. Certaines situations sont très difficiles à gérer, la technologie peut aider sur des situations où on parle de centimètres.» Interrogé sur le délai parfois important entre l’action et la décision finale après utilisation de la Var, le Suisse a évoqué les statistiques du dernier Mondial : «Au Brésil, il y a eu en moyenne 57 minutes de jeu effectif par match, donc 33 minutes sans football, principalement à cause des touches, des corners, des coups francs… On accepte tous ces arrêts comme faisant partie du jeu, et bien il faut également accepter la Var, même si elle est nouvelle. D’autant plus que toutes les minutes perdues avec la vidéo sont rajoutées à la fin, ce qui n’est pas le cas des 33 minutes que nous perdons par ailleurs.»
lequipe

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here