PARTAGER

Bara Gaye dénonce la distribution des cartes biométriques. A Pikine où il était le week-end dernier avec ses frères de parti comme Doudou Wade, Amadou Diarra, Ndèye Marième Ndiaye, il a indiqué qu’il n’a toujours pas reçu sa carte. «Alors que nous sommes à quelques jours du scrutin, jusqu’à présent je ne dispose pas de ma pièce d’identité. Et je prends l’opinion à témoin : si je n’obtiens pas ma carte d’ici le jour du vote, personne ne votera dans mon bureau de vote, et ils n’ont qu’à m’envoyer en prison», a-t-il juré lors d’un meeting.
Doudou Wade lui a pris les devants en rejetant tout vote par un récépissé. «L’heure est grave, nous avons entendu le Président Macky Sall dire que ceux qui n’ont pas encore leur pièce d’identité peuvent, le jour du scrutin, voter avec leur récépissé. Comment peut-on voter avec un récépissé où il n’y a ni photo ni aucun renseignement complémentaire sur la personne ? Je me demande si c’est ce chef de l’Etat qui était à l’Assemblée nationale. Au niveau de l’Europe et en Afrique, tout le monde sait que le Sénégal est en chute libre avec le Président Macky Sall», a dit l’ancien président du groupe parlementaire du Pds.
La coordonnatrice nationale du mouvement And ak Karim soukali senegaal, organisatrice du meeting, a déploré la manière dont les cartes sont distribuées. «Bizarrement, vous ne verrez aucun militant ou responsable de Benno bokk yaakaar réclamer sa carte d’identité. C’est parce qu’ils se sont arrangés pour obtenir leur pièce», affirme Ndèye Marième Ndiaye.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here