PARTAGER

Le Pm vient de porter à la connaissance du public le nouveau gouvernement devant conduire l’Apr vers la victoire à la Présidentielle prochaine de par les résultats à réaliser.
Ce gouvernement était attendu avec intérêt pour la bonne et simple raison que le Président, à travers la confection de sa liste des députés, avait clairement dit que quelque chose allait changer et que les méritants seront récompensés à la hauteur de leurs investissements. Ainsi, l’on se rappelle la surprise née de la publication des noms investis.
A dire vrai, deux surprises m’ont le plus marqué à l’annonce de ce gouvernement et elles ont trait au département de Pikine et à la jeunesse.
Abdou Karim Sall a été le politicien le plus actif et le plus efficace du département de Pikine. Même l’opposition avait fini de reconnaître en lui leur bourreau, tellement il n’a cessé de les décimer. De mémoire, les Pikinois reconnaissent unanimement qu’ils ne se rappellent guère un homme politique aussi engagé et déterminé dans ce que nécessite la mission de serviteur du chef. Conscient que la seule maîtrise de sa commune et de son département pourrait ne pas suffire pour donner une majorité souhaitée à son parti, il s’est démultiplié en apportant son concours à la diaspora et aussi et surtout dans son Fouta natal. Combien de fois il a provoqué des ralliements au-delà même de son périmètre communal ? Combien de fois il a pris les devants pour défendre son parti et par ricochet son Président à chaque fois que l’opposition en panne d’inspiration a voulu fabriquer des contrevérités ?
Dans la gestion des affaires à lui confiées, Abdou Karim Sall a donné une notoriété à l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (Artp) et lui a fait franchir une autre dimension au plan international, justifiant qu’il est un homme du sérail. Sa touche dans ce secteur est indéniable.
Toutes ces raisons fondent l’argumentaire selon lequel, si Pikine ne devait récolter que d’un seul poste ministériel, le bénéficiaire est vite trouvé.
Cette récompense, avortée ou différée, était souhaitée par tout le département, car l’homme, lui, fidèle à ses principes, a toujours fait son credo «Etre et rester uniquement au service du Président» ; donc c’est Pikine qui perd plus d’une munition.
La structure des jeunes, quant à elle, n’a jamais autant espéré voir sa coordonnatrice siéger au banc des dignitaires de l’Etat, car cette jeunesse, au lendemain de la publication de la liste pour la députation, avait senti un manque de reconnaissance à leur égard et le Président lui avait renouvelé toute sa confiance, ce qui suffisait largement pour convaincre cette frange qui a été la structure la plus présente sur le terrain politique, apportant la plus cinglante des répliques à l’opposition. Et la porte-étendard, Thérèse Faye Diouf pour ne pas la nommer, en sus de cette implication médiatique, a réalisé une razzia au sein de sa commune, dont elle est maire d’ailleurs. Sa promotion aurait sanctionné tout le combat mené par cette vaillante jeunesse, engagée et convaincue que le Président Macky Sall est celui qui portera le pays dans l’émergence. Cette jeunesse, monsieur le Président, mérite égard, considération et valorisation comme cela a été le cas pour tous les régimes précédents. Ne pas le faire, c’est négliger les perspectives heureuses qui semblaient s’ouvrir à cette catégorie. Ne pas le faire, c’est entamer inconsciemment leur apprentissage de l’Etat, dont la relève doit se conjuguer avec eux.
Monsieur le Président, votre intelligence politique n’est plus à prouver et votre propension à promouvoir la qualité est sans conteste. Et en rappelant que vous êtes la personne la mieux informée du pays, nous sommes rassurés que certainement vous avez intégré toutes ces données dans votre schéma directeur.
Monsieur le Président, Pikine vous est acquise pour tout ce que vous y avez initié comme actions, mais aussi et surtout grâce à la grandeur de ses responsables.
Monsieur le Président, merci d’aider ce département à vous aider à gagner la prochaine Présidentielle, en récompensant tout ce qu’il compte comme expertise et valeurs.
Toutefois, nous nous confondons à tous les responsables et militants pour vous assurer de notre volonté d’accompagner cette équipe à atteindre l’objectif qui lui est assigné et nous osons vous assurer que la victoire du département vous est acquise, déjà acquise.
Félicitations au Président et à son fidèle soldat Mahammed Boun Abdallah Dionne !
Félicitations au tout nouveau ministre Pape Gorgui Ndong et que le vent du succès l’accompagne !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here