PARTAGER

Le chef de l’Etat a procédé au lancement de la Semaine nationale de la jeunesse, samedi dernier, dans le département de Pikine. Accueilli par le ministre de la Jeunesse, Pape Gorgui Ndong, le chef de l’Etat a été accompagné par une foule composée de jeunes, de Bountou Pikine jusqu’au stade Alassane Djigo. Face à cette jeunesse, le président de la République a fait savoir que cette manifestation est pour les jeunes un espace de dialogue, de partage et de réflexion face aux nombreux défis qui interpellent toute la Nation. «Je veux dire aux jeunes du Sénégal que grâce au dynamisme de sa démographie, notre pays a la chance d’avoir une population constituée en majorité de jeunes. Chers jeunes, en procédant à la relance des semaines départementales, régionales et nationales de la jeunesse, j’ai voulu en faire une instance de dialogue sur vos préoccupations, d’évaluation de la politique de jeunesse et de réflexion prospective à l’aune des défis qui nous interpellent», déclare Macky Sall.
Le chef de l’Etat a aussi fait savoir aux jeunes : «Le gouvernement, conscient de vos capacités et de votre potentiel, réunira toutes les conditions permettant de construire votre avenir à la hauteur de vos espérances. Pour ma part, je ferai en sorte à ce que chaque jeune puisse réaliser ses rêves et contribuer ainsi pleinement à l’édification du Sénégal de demain.»
Macky Sall a fait savoir à la jeunesse que pour moderniser et renforcer le secteur de l’Edu­cation nationale, «le budget de l’Education nationale, je dois le rappeler, est de 603 milliards de francs Cfa, soit 5,49% du budget national. Concernant de département de l’Enseignement supérieur, son budget pour l’année 2018 est de plus de 191 milliards de francs Cfa. Quant au secteur de l’Apprentissage, de l’artisanat et de la formation professionnelle. Ce secteur, qui est resté longtemps un parent pauvre de l’Education, commence à connaitre une intensification et une hausse significative de son budget qui est passé de 38 milliards de francs Cfa, alors qu’il était de 27 milliards en 2012. En effet, ces journées ont toujours été des espaces de fraternité, de solidarité, de partage, de brassage, d’éclosion de talents et de promotion de l’élan patriotique de notre jeunesse».
Selon lui, le thème de la présente édition, «la citoyenneté des jeunes pour un Sénégal émergent», «nous rappelle l’impératif d’intensifier nos actions afin d’offrir aux jeunes des villes, des campagnes et de la diaspora, l’opportunité de s’impliquer activement dans la mise en œuvre et dans la réussite du Pse. Ce plan, chers jeunes, est pour vous, soyez les artisans du Sénégal émergent dont nous avons fini de poser les jalons. Soyez jeunesse du Sénégal, les bâtisseurs de ce Sénégal nouveau, votre drapeau à la main, et votre hymne en chœur, pour que nous puissions faire du Sénégal, le pays de nos rêves».
latifmansaray@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here