PARTAGER

Elles veulent participer à la gestion du pays. C’est ainsi que des personnes du 3ème âge de la banlieue, plus précisément du département de Pikine, ont décidé de mettre sur pied l’Association communale des personnes du 3ème âge, chargée du dialogue social et de la paix.
Au cours d’une Assemblée générale, ces hommes et femmes ont exposé leurs inquiétudes sur la situation du pays, compte tenu de l’effervescence politique et sociale. Yaba Diop, président de l’association, dit : «Notre association est une structure apolitique. En notre qualité de régulateurs sociaux, nous tenons à ce pays que nous avons bâti avec d’autres hommes valeureux. Plusieurs secteurs aujourd’hui connaissent des difficultés, à savoir l’éducation, la santé et tout récemment la mort d’homme à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis.» M. Diop poursuit : «L’Association communale des personnes du 3ème âge chargée du dialogue social et de la paix invite les acteurs, syndicalistes, parents d’élèves et l’Etat à tenir compte de l’avenir de nos enfants. Ceux-là, comme vous le savez tous, sont la relève. Donc, nous devons leur donner une bonne éducation. Ils sont l’avenir de ce pays et personne ne doit jouer avec.»
Ces vieilles personnes, à travers le président Yaba Diop, invitent l’Etat et les syndicalistes à s’asseoir autour d’une table pour des négociations sérieuses et sincères afin que la population soit préservée des turpitudes. «’’And gueusseum’’ et les préavis multiples et successifs ne feront que plomber le développement du Sénégal. Mais comme on le dit en wolof, ‘’Magg matt na bayyi ci reew’’. Nous sommes disposés à apporter notre expérience et notre savoir-faire dans la construction de ce pays comme nous l’avions toujours fait au temps où nous étions encore actifs aux affaires.»
L’Association  exhorte l’Etat à faire la lumière sur la mort de l’étudiant Mouhamadou Fallou Sène et invite les étudiants à bannir dans leurs comportements la politique du tout ou rien.
latifmansaray@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here