PARTAGER

Louis-François Mendy, qui a terminé à la 5ème place de la finale du 110m haies aux Championnats d’Afrique seniors d’athlétisme d’Asaba (1er au 5 août), mérite d’intégrer le futur Centre de développement de l’athlétisme africain dont l’ouverture est prévue la saison prochaine à Dakar, a plaidé le Directeur technique national (Dtn), Pape Serigne Diène.
«Ce jeune a un gros potentiel et s’il est mis dans un bon cadre, il donnera beaucoup de satisfaction à notre pays en athlétisme», a jugé le Dtn de l’athlétisme sénégalais, faisant pour l’Aps le bilan de la participation sénégalaise à «Asaba 2018».
Le Dtn insiste sur la nécessité de faire confiance à la génération actuelle d’athlètes sénégalais, qualifiant de «satisfaisants» les résultats enregistrés par le Sénégal, au vu de la composition de la délégation constituée de «jeunes prometteurs». «Ces championnats lancent la naissance de ce groupe et on peut trouver le leader de ce groupe à travers Louis-François (Men­dy)», a-t-il insisté, soulignant que d’autres jeunes pousses auraient pu faire partie des athlètes sénégalais.
«Je suis confiant sur l’avenir de notre sport, si on nous met dans les conditions de pousser cette jeune génération à arriver à maturation, comme c’était le cas pour les générations précédentes qui ont disposé des moyens d’apprendre et de progresser au niveau du Ciad (Centre international d’athlétisme de Dakar)», a-t-il par ail­leurs ajouté.
Samedi, en plus de Louis-Fran­çois Mendy, 5ème au 110m haies avec un chrono de 13s 94, Sangoné Kandji a terminé à la 6ème place de la finale de la longueur dames. Amath Diouf a lui réussi 15m 86 en finale du triple saut.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here