PARTAGER

Les travailleurs de la Chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture de Dakar demandent le départ sans délai à la retraite de leur Secrétaire général, Aly Mboup. Celui-ci affirme bénéficier d’une prolongation de contrat par leur président par intérim.

Aly Mboup devait partir à la retraite depuis 2015. Cependant, l’homme est toujours Secrétaire général de la Chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture de Dakar (Cciad). Une situation que les travailleurs de la Cciad ne tolèrent plus. Dans une lettre ouverte adressée au ministre en charge du Commerce, le personnel de la Cciad réclame la mise à la retraite sans délai de leur Secrétaire général. «Il prend seul des décisions hasardeuses, illégales, contraires aux principes de bonne gestion et de transparence admis dans les établissements publics du Sénégal», dénoncent les délégués dans la lettre signée par le coordonnateur du collège des délégués de la Cciad, Cheikh Moussa Kane. «…Nous avons demandé au président par intérim de prendre ses responsabilités dans le respect de la loi 97-17 du 10 octobre 1997 portant Code du travail, notamment à son article L 69, mais également de l’accord interprofessionnel national sur la retraite à 60 ans de 2005 en son article 3, de mettre M. Mboup à la retraite sans délai», lit-on dans la correspondance. La même source informe que «M. Mboup n’est pas un élu de la Chambre. Par conséquent, il ne peut en aucun cas se prévaloir des dispositions transitoires de la loi 2017-15 du 6 février 2017 portant création de la Chambre de commerce, d’industrie et des services du Sénégal qui autorise en son article 8, le maintien de toutes les assemblées jusqu’à l’installation des nouvelles».
ksonko@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here