PARTAGER

Le Conseil des administrateurs de la Banque mondiale a approuvé hier, un crédit de 12 milliards de francs Cfa de l’Association internationale de développement (Ida), l’institution de la Banque mondiale qui aide les pays les plus pauvres de la planète, en vue de soutenir la riposte du Sénégal contre la menace du nouveau coronavirus.

Un soutien de taille au plan de riposte du Sénégal contre le Covid-19. La Banque mondiale a décidé d’allouer une somme de 12 milliards de francs Cfa au gouvernement, qui aujourd’hui, ne ménage aucun effort pour contrer la pandémie. Les administrateurs de l’institution de Bretton woods ont approuvé ce crédit de l’Association internationale de développement (Ida), un démembrement de la Banque mondiale qui aide les pays les plus pauvres. Ce montant, note le communiqué de la Banque, «vient compléter l’aide additionnelle accordée au Sénégal dans le cadre d’une opération en cours (le Projet de renforcement des systèmes régionaux de surveillance des maladies (Redisse III) destinée à soutenir le plan national de riposte au coronavirus». «Le Sénégal a bâti sa riposte contre le Covid-19 sur l’expérience acquise ces dernières années pour enrayer les épidémies grâce à des mesures rapides de dépistage et de réaction», indique le directeur des opérations de la Banque mondiale pour le Sénégal cité dans le document. Nathan Belete d’assurer : «La Banque mondiale sait que le projet sera mis en œuvre avec efficacité et en étroite concertation avec tous les partenaires et parties prenantes concernés.»
Le Groupe de la Banque mondiale rappelle qu’il «mobilise une aide rapide d’un montant de 14 milliards de dollars, afin de renforcer l’action des pays en développement face à la pandémie de Covid-19 et accélérer la vitesse de rétablissement. Cet appui immédiat comprend des financements ainsi que des conseils et une assistance technique destinés à aider les pays confrontés aux conséquences sanitaires et économiques de la pandémie… ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here