PARTAGER

Alors qu’un deuxième rassemblement est prévu ce vendredi, la plateforme Aar li nu bokk, sunu pétrole perd l’imam Makhtar Kanté. Le prêcheur du Point E, très actif dans les réseaux sociaux, était jusqu’ici l’une des figures marquantes de cette organisation créée suite à l’affaire Aliou Sall. L’annonce a été faite hier par l’imam sur sa page Facebook, sans pour autant donner les véritables raisons de sa démission de la plateforme citoyenne.
Selon des membres de l’organisation de défense des ressources naturelles du Sénégal, l’imam ne serait pas d’accord avec la ligne de confrontation avec l’Etat entreprise par le front dont le rassemblement interdit a été réprimé par les Forces de l’ordre vendredi dernier à la Place de la Nation. Légaliste, nous dit-on, M. Kanté aurait suggéré de surseoir à la manifestation si le préfet l’interdisait. Une démarche que la plupart des membres ont rejetée. Malgré ce départ, l’imam précise être «toujours engagé pour la citoyenneté active».
bgdiop@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here