PARTAGER

La Plateforme d’appui-conseil en décentralisation et développement local (Paddel Afrique) a été lancée hier au Cercle mess des officiers. La Paddel, selon son président Doudou Sow, est «accessible de partout à partir d’un smartphone, d’une tablette, d’un ordinateur connecté à destination des experts, des consultants et autres, mais aussi à destination des collectivités territoriales et des gouvernements qui souhaitent mettre en œuvre des politiques de décentralisation. La Paddel est un outil d’appui, d’accompagnement de toutes ces structures publiques qui ont besoin de l’expertise internationale pour créer des politiques et les accompagner».
Oumar Bâ, maire de la commune de Ndiob dans la région de Fatick, par ailleurs secrétaire permanent de l’Association des maires du Sénégal (Ams) dirigé par Aliou Sall, a salué l’utilité, pour eux, de cette initiative. Il dit : «Le numérique de manière générale peut apporter quelque chose à tous les secteurs d’activités quel qu’il soit, que ça soit dans l’économie, dans l’agriculture et plus particulièrement aux collectivités locales rurales qui leur permettra de rattraper le gap qui les sépare des grands centres urbains (…) Toutes les communes du Sénégal sont confrontées à un problème d’état civil. Il y a des extraits de naissance qu’on ne trouve pas, il y a des numéros qui ne correspondent pas, il y a des doublures. L’archivage pose énormément problème. Le deuxième problème c’est que quand vous êtes né à Tambacounda et que vous êtes à Dakar, vous êtes obligé aujourd’hui, d’aller jusqu’à votre commune  d’origine pour pouvoir disposer d’un extrait de naissance, alors  que sur le plan numérique, ces questions pourraient être réglées.» Et d’ajouter : «Au niveau de la gestion financière, toutes les communes rencontrent des difficultés  dans la collecte des taxes, même le suivi de cette collecte pose problème, mais aujourd’hui avec le numérique, on peut répertorier tous les acteurs économiques qui sont dans la commune sur la base d’une géolocalisation».
msakine@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here