PARTAGER

C’est avec beaucoup d’enthousiasme que Y’en a marre a accueilli hier la plateforme de Mame Adama Guèye sur la sécurisation du processus électoral. Cette initiative, selon Fadel Barro, «ne fait que renforcer le travail de contrôle citoyen, de pression sur les autorités pour des élections apaisées au Sénégal qui est entouré de pays déstabilisés». Pour le mouvement citoyen, Macky Sall affiche «des ambitions très claires consistant à utiliser la loi pour fragiliser ses adversaires». Ce qui, selon lui, peut déboucher sur «des lendemains troubles pour le pays». «Cette démarche de Mame Adama Guèye veut contribuer à amener la paix. C’est pourquoi nous adhérons à cette initiative parce que c’est notre travail quotidien. Il vient nous renforcer dans ce que nous faisons tous les jours. Donc, nous ne pouvons qu’approuver, saluer, marcher avec lui. On a donné cet accord de principe en attendant de voir les modalités», a dit Fadel Barro, à l’issue de l’entrevue entre son mouvement et Mame Adama Guèye. «Que des Sénégalais se lèvent pour dire qu’on va mettre toutes les conditions pour préserver cette paix sociale, cette démocratie qui est notre patrimoine, nous ne pouvons que saluer l’initiative», a ajouté le coordonnateur de Y’en a marre.
La plateforme pour la sécurisation du processus électoral est avant tout une affaire de citoyens et non de candidats seulement, selon Mame Adama Guèye. C’est dans cette perspective qu’il a rencontré hier Y’en a marre à son siège. «La plateforme n’est pas une plateforme à vocation politique regroupant que les partis politiques, c’est une affaire de citoyenneté. Donc, c’est tout à fait naturellement que je suis venu rencontrer Y’en a marre», a expliqué le leader du mouvement Senegaal bou bess.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here