PARTAGER

Sortira ? Sortira pas ? Khalifa Sall, condamné à 5 ans de prison, sera le candidat du Parti socialiste. C’est la résolution de «45 départements réunis à Dakar le samedi 26 mai 2018 sur convocation du Secrétaire national à la vie politique», apprend-on dans un communiqué. Contrai­rement au camp de Tanor qui n’entend pas se frotter à Macky Sall en 2019, ces proches du maire de Dakar «réaffirment la volonté inébranlable du Parti socialiste de présenter un candidat socialiste à l’élection présidentielle de février 2019». Et, après avoir rappelé que M. Sall «reste en l’état électeur et éligible», ils proposent la mise en place de la Plateforme «Taxawu Senegaal-Khalifa Président» pour porter cette candidature. Ces pro-Khalifa annoncent d’ailleurs des tournées «sur toute l’étendue du territoire national et dans la diaspora afin de mobiliser les camarades, sympathisants, soutiens et alliés autour du projet politique socialiste». Ils donnent ainsi mandat à leur candidat de «discuter avec toutes les forces politiques et citoyennes qui partagent (leur) vision pour l’élargissement de la Plateforme aussi bien au niveau national qu’international». En attendant, ces socialistes «réitèrent leur soutien indéfectible» à Khalifa Ababacar Sall et Barthélemy Dias qu’ils qualifient d’«otages politiques du régime exécrable de Macky Sall» et exhortent leurs camarades à «poursuivre sans relâche et partout dans le pays et dans la diaspora le combat pour leur libération».
hamath@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here