PARTAGER

Le parrainage divise les Apéristes de Kolda. Mais Sanoussi Diakité ne le voit pas de cet œil et ne veut pas prononcer le terme «guerre entre leaders» mais plutôt de «divergences». «Ces divergences n’entament en rien le déroulement des opérations de signatures en faveur du candidat Macky Sall. Nous considérons que diversité n’est pas divergence. La diversité suppose la reconnaissance de tous. Toutes les signatures collectées vont aller dans le même panier. Notre discours est quand même complémentaire et cohérent. La collecte pour l’individu c’est une seule fois. Il y a des endroits où Bécaye Diop (ancien ministre) est plus en vue, il faut le laisser travailler», a dit le Directeur général de l’Office national de la formation professionnelle (Onfp), hier au cours d’un point de presse à la permanence de l’Apr de Dakar. M. Diakité, qui se réjouit d’avoir «déjà réussi à collecter plus de 1000 signatures» dans la commune de Kolda en faveur du Président Sall, souligne que «la coordination des comités de base a déjà dépassé les 1000 signatures». Il ajoute : «Je voudrais exposer les fiches qui devraient être déposées. Chaque collecteur dispose de sa fiche. Vous pouvez vérifier l’enveloppe, les fiches et  les signatures sont conformes.»
Le responsable de l’Apr à Kolda assure qu’après deux semaines de collecte, lui et ses hommes ont dépassé le 1/8 de l’objectif qui leur était fixé. «D’ici la fin de la période de collecte, nous voulons dépasser les 8000 signatures pour la commune et les 32 000 pour le départemental. 500 signatures sont en cours de finalisation pour la section dakaroise de la coordination des comités de base. Ce qui veut dire que les Koldois ont parrainé Macky Sall grâce à son bilan très positif», a-t-il indiqué.
ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here