PARTAGER

La Petite Côte est-elle devenue une plaque tournante du trafic de drogue ? Hier, la gendarmerie a saisi à Somone au moins 600 kg de cocaïne et s’est lancée dans la traque des dealers qui sont pour le moment introuvables.

C’est un énorme coup de filet de la gendarmerie de Mbour. Elle a mis la main sur plus de 600 kg de cocaïne entre Somone et Ngaparou. Une saisie record dans le département, même si pour le moment les pandores sont aux trousses de ces trafiquants qui se sont évaporés dans la nature. Selon notre source, l’enquête suit son cours et les gendarmes sont très déterminés à mettre la main sur ces trafiquants. D’après toujours elle, la quantité pourrait dépasser les 600 kg de drogue, car le décompte se poursuit.
Depuis un certain temps, ces trafiquants ont ciblé le département de Mbour et écoulent leurs drogues dans des localités comme Saly. L‘affaire du Lamantin Beach en est une preuve. Ces derniers visent également l’axe Joal-Fadiouth, en passant par la ville de Mbour et Nianning où des quantités énormes de stupéfiants ont été saisies. Plusieurs tonnes de chanvre indien et une tonne de cocaïne détruites sous la direction des autorités judiciaires.
Il faut savoir que le 27 juin 2007, la gendarmerie de Mbour avait réussi un sacré coup en mettant la main sur un Vénézuélien, un Colombien et un Equatorien qui s’activaient dans l’aquaculture. C’était juste une activité écran et ils avaient été interpellés dans le cadre d’une enquête sur la saisie record d’1,2 t de cocaïne, estimée à l’époque à 140 milliards de F Cfa.
Cette saisie de 600 kg de cocaïne renseigne à plus d’un titre sur la volonté de ces trafiquants de faire de Mbour une  plaque tournante du trafic de drogue.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here