PARTAGER

En tout cas, cette volonté de voir la presse soutenir les femmes dans les débats politiques n’est pas tombée dans l’oreille d’un sourd. «Nous, soussignés patrons et Groupes de presse et praticiens des médias sénégalais, nous nous engageons à accorder une plus large place aux femmes politiques dans l’espace médiatique pour la cause d’intérêt national et international», ont promis les patrons de presse dans une déclaration lue par le Pdg de 2stv. «Les femmes sont les moteurs de la société. Sans elles, les choses ne bougent pas dans le pays», a ajouté El Hadji Ndiaye.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here