PARTAGER

Président Sall encore ! Ça donne Pse (2019). C’est le mouvement de Amadou Kébé qui entend soutenir «la vision du chef de l’Etat». Dans cet entretien, ce fonctionnaire au ministère des Affaires étrangères et responsable Apr dans le département de Guédiawaye estime que c’est l’opposition qui a un «problème» et non les Sénégalais.

Pourquoi le Mouvement Pse 2019 ?
J’ai décidé de créer ce mouvement principalement pour répondre à la vision du chef de l’Etat. Nous avons choisi l’acronyme Pse pour participer à notre manière à la promotion et à la vulgarisation de cet excellent plan du développement proposé par Macky Sall. Nous l’avons étudié, et vu que c’est un plan très révolutionnaire dans la mesure où il modifie d’une manière substantielle la structure de l’économie du Sénégal. Nous avons pour objectif d’aller à la rencontre de sympathisants et de certaines personnes qui étaient frustrées, parce que cela aussi fait partie de la politique. Mais également nous comptons rendre visite aux indécis et aux primo-votants. Et nous n’y allons pas les mains vides parce que nous avons octroyé à des groupements féminins des financements et aux jeunes qui peinent à trouver du travail. Et c’est avec cette vision que le Sénégal pourra avancer.

Récemment, votre mouvement a fait des tournées dans plusieurs localités pour recueillir des parrainages. Ces populations y ont-elles adhéré ?
Oui, les gens y ont adhéré. Je dirai même que les populations sont en phase avec le chef de l’Etat dans sa vision de développer le Sénégal. Aujourd’hui, si l’opposition a des problèmes, c’est parce que quand elle appelle la population à manifester, celle-ci ne répond pas. L’oppo­sition a perdu d’avance les élections. Aujourd’hui, une personne consciente n’ose pas dire que le chef de l’Etat n’a rien fait. Pourquoi aujourd’hui plusieurs leaders de l’opposition ont décidé de rejoindre le président de la République dans sa vision politique ? C’est parce que tout simplement ils savent qu’il est en train de travailler. Le pays était en péril, mais aujourd’hui j’ose dire qu’il est sur la voie de l’émergence. Pour revenir au parrainage, nous avons inscrit beaucoup de personnes et nous en avons profité pour les sensibiliser sur les réalisations du chef de l’Etat.

La question de l’emploi des jeunes est toujours décriée par l’opposition comme ceux du pouvoir. Est-ce un échec de la part du chef de l’Etat ?
Regardez actuellement ce qui est en train d’être fait à Diamniadio, notamment l’érection de la Plateforme industrielle qui a pour vocation d’accueillir des investisseurs étrangers ! Et déjà, à l’heure où nous parlons, il y a un millier de personnes qui y travaillent. Le problème de l’emploi a été attaqué dans ses racines. On ne peut pas parler de l’emploi sans parler de formation. Beaucoup de chantiers ont été lancés dans le cadre du Pse. Si nous prenons le secteur de l’agriculture, beaucoup de jeunes sont en train de travailler dans ces secteurs. Et à l’heure du bilan, nous ne nourrissons aucun complexe pour montrer à la face du public les réalisations du chef de l’Etat. Aujourd’hui, beaucoup de pays africains rêvent d’avoir un Président comme Macky Sall. Il a tous les atouts pour apporter un changement dans la vie des Sénégalais. Il suffit de lui faire confiance et de l’accompagner. C’est l’opposition qui a des problèmes et non les Sénégalais. Mais c’est peine perdue parce que les Sénégalais ont compris leur jeu. Les manipulations et les tromperies, c’est fini.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here