PARTAGER

Le maire de Cambérène salue les décisions «courageuses» et «responsables» prises par le Président Sall dans son message du 11 mai. Il s’agit de la reprise des cours des classes d’examen le 2 juin, de l’ouverture des moquées, des marchés quotidiens et hebdomadaires, entre autres. Amadou Samba explique les mesures que sa commune, qui n’a pas encore enregistré de cas positif, a prises pour prévenir contre la pandémie du Covid-19.

Quel commentaire faites vous des mesures d’assouplissement des restrictions annoncées par le président de la République dans son discours du 11 mai ?
Le message à la Nation du président de la République a été, comme d’habitude, de très haute facture. Il est empreint de beaucoup de sagesse et d’une clarté, de vision énorme. Il est conforme au contexte socio-économique mondial qui appelle à une analyse froide de la situation. L’heure n’est pas au relâchement, mais nous devons apprendre à vivre avec le virus pour ne pas rater l’évolution socio-économique du monde. La plupart des Etats ont levé ou allégé le confinement et le Sénégal ne peut pas être en marge. Nous devons davantage nous discipliner et vaquer à nos occupations en respectant les règles administratives et sanitaires édictées. C’est le modèle actuellement prôné par les Etats pour sortir de la récession et amoindrir les effets néfastes du Covid-19. Et le Président Macky Sall à bien fait de s’y conformer. Nous le félicitons pour ces mesures qui sont courageuses et responsables.

Le Président invite à vivre avec le virus. Alors à Cambérène, comment le vivez-vous ? 
Nous le vivons comme tout le monde avec beaucoup de peine, de désolation et de hantise. Mais c’est la volonté divine, nous l’acceptons avec beaucoup de philosophie et de soumission. Nous implorons Dieu le Tout-puissant, l’Omni potent pour que ce virus, véritable calamité, disparaisse à jamais de la planète, que les gens reviennent à leurs occupations quotidiennes en toute quiétude et sérénité
Cambérène a-t-elle enregistré des cas positifs ?
Nous rendons grâce à Dieu et croisons les doigts. Jusqu’ici, Cambérène ne connaît pas de cas positif. Mais ce n’est pas parce que nous sommes invulnérables ou que nous sommes des Sénégalais entièrement à part. Non, c’est exclusivement de la volonté divine et Dieu seul sait ce que demain sera. Nous faisons cependant de notre mieux pour nous protéger et nous prémunir comme les autorités administratives et médicales nous le recommandent avec véhémence.
Quelles sont les stratégies mises en place pour prévenir et endiguer le Covid-19 ?
Nous nous sommes occupés très tôt de la sensibilisation et de conscientisation des populations. Nous avons mis en place un Comité local de lutte contre le Covid-19 avec toutes les composantes de la population et un appel à contributions volontaires. Dieu merci, les gens ont été très réactifs et nous avons pu mobiliser différents dons en nature comme en espèces. C’est l’occasion de les remercier tous pour ces efforts de haute portée sociale déployés avec désintéressement. Avec ces fonds et matériels, nous avons mis plus d’une cinquantaine de points de lavage des mains avec donation de gels et détergents. Ensuite, nous avons distribué à grande échelle des masques, sans compter la désinfection des lieux publics comme les écoles,  les marchés, les mosquées, la mairie, etc. Pas plus tard qu’hier (dimanche), le Comité local était sur le terrain avec la Croix-Rouge pour sensibiliser encore. Nous ne pouvons que nous inscrire dans la dynamique sanitaire et citoyenne prônée par les autorités administratives et religieuses.

Comment se passe la distribution des vivres dans votre commune ?
Le processus de ciblage et de distribution des vivres dans le cadre de la lutte contre le Covid19 se passe merveilleusement bien. Le sous-préfet Babacar Ibra Mar a installé le Comité communal et j’ai moi-même les 15 comités locaux de quartier. Le travail de ciblage a été bien fait dans les quartiers par ces derniers, présidés par les délégués de quartier. Les procès-verbaux déposés à la sous-préfecture en attestent largement. Les vivres ont commencé à venir  et nous attendons impatiemment le complément pour débuter la distribution. Tous les comités locaux sont mobilisés et prêts à parfaire le travail dans les règles de l’art.

1 COMMENTAIRE

  1. A Monsieur le maire de Cambérène.
    Monsieur le Maire savez-vous que dans votre commune un usager peut courir après un extrait de naissance pendant un an sans l’obtenir et sans aucune explication?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here