PARTAGER

Seule ministre de la région de Ziguinchor, Aminata Assome Diatta continue de parrainer des manifestations socioculturelles, multiplier les initiatives sur le terrain et au profit de Benno bokk yaakaar. Dans cet entretien, la présidente du mouvement Jappo akk Assome parle de son engagement politique et entend renforcer l’Apr et Bby en direction des Locales, surtout dans une région conquise par Pastef de Ousmane Sonko à la dernière Présidentielle.

Vous venez de présider une rencontre organisée par votre directeur de Cabi­net Ousmane Goudiaby et qui a mobilisé la jeunesse du quartier Lyndiane. Quel sens donnez-vous à votre présence à cette manifestation ?
Nous avions déjà rencontré les populations après les élections et suite à ma nomination comme ministre du Commerce. Mais l’année 2019 tirant à sa fin, nous avons jugé utile de les revoir encore puisque nous avons travaillé avec elles, notamment ici à Lyndiane. Il était donc question pour nous de mesurer quelque part la satisfaction des populations, mais également de recueillir leurs avis et doléances pour que nous puissions persévérer dans nos efforts, les aider à atteindre leurs objectifs, améliorer leurs conditions de vie et permettre leur épanouissement.

Qu’est-ce qui fait courir Assome Aminata Diatta aujourd’hui ?
Ce qui me fait courir, c’est le développement de notre pays le Sénégal. Ce qui me fait courir, c’est le développement de la région naturelle de Casamance. Personne ne pourra assurer le développement du Sénégal si ce ne sont ses fils et filles. Donc, je pense qu’il est important que nous restions mobilisés. Et aujourd’hui, nous avons un président de la République qui a beaucoup d’ambitions. Mais pour qu’il puisse faire des choses concrètes pour nous, il faudrait que nous restions debout comme un seul homme derrière lui pour soutenir sa politique. Et c’est ce message que nous essayons à chaque fois de faire passer au niveau des populations puisque ce sont elles les détentrices du suffrage, les gages de succès des politiques publiques et de toutes les initiatives politiques et économiques. En entrant en politique, je me suis faite une promesse, celle de contribuer véritablement au développement de mon pays. Je me suis dit que si en faisant de la politique je dois la faire comme cela se faisait auparavant, cela n’était donc pas nécessaire d’y aller en tant que haut fonctionnaire. C’est pourquoi j’ai toujours dit que Assome Aminata Diatta ne peut s’engager que pour une politique de développement. Et c’est la raison pour laquelle nous essayons également de tirer profit de la confiance que le président de la République a bien voulu nous accorder pour non seulement massifier le parti au pouvoir, mais aussi contribuer efficacement à l’amélioration du bien-être des populations.

Aujourd’hui, vous multipliez les actions politiques sur le terrain, vous accordez des audiences, enregistrez des adhésions au sein de votre mouvement Jappo akk Assome et au profit de Benno. Y a-t-il un agenda caché de Assome Aminata Diatta en perspective des prochaines élections ?
Je me suis engagée en politique parce que je suis convaincue que le Président Macky Sall est l’homme de la situation. Aujourd’hui, j’ai encore cette forte conviction que c’est une chance pour le Sénégal d’avoir à sa tête le Président Macky Sall. Et par principe, quand je m’engage, je le fais entièrement, a fortiori lorsque je bénéficie de la confiance de la plus haute autorité de ce pays. Il est donc de mon devoir de faire en sorte que chaque jour je puisse conforter l’idée qu’il avait fait le bon choix en m’accordant cette confiance. C’est le seul objectif de Assome Aminata Diatta, de mon mouvement et des personnes qui travaillent avec moi pour renforcer l’Apr et Benno bokk yaakaar à travers la Casamance naturelle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here