PARTAGER

Boubacar Wilyembo Biaye salue la décision du Président de faire ouvrir une enquête pour faire la lumière sur l’affaire Bbc-Aliou Sall. Le député de la majorité invite les Sénégalais à accompagner la justice dans ce sens. Le président du Conseil départemental de Sédhiou a par ailleurs dit tout son espoir quant à l’issue du dialogue national dirigé par Famara Ibrahima Sagna, un fils de la Casamance.

Que pensez-vous du dialogue national ?
Le président de la République avait donné le ton en appelant à un dialogue national dès la proclamation définitive des résultats par le Conseil constitutionnel le 5 mars 2019. Il a réitéré cet appel aux concertations lors de la prestation de serment. Il veut un dialogue constructif et ouvert à toutes les forces vives du pays.

Est-ce que la personne de Famara Ibrahima Sagna vous rassure ?
Le chef de l’Etat, pour le management de ces échanges, a entériné le choix de toutes les forces vives de la Nation porté sur un illustre fils de la Casamance, en l’occurrence Famara Ibrahima Sagna, l’artisan du dialogue national en 1991, qui a abouti à la formation d’un gouvernement de majorité présidentielle à la suite de pourparlers très fructueux entre l’opposition incarnée par Me Abdoulaye Wade et la majorité du Président Abdou Diouf. C’est dire que M. Sagna a un solide parcours universitaire doublé d’une carrière administrative irréprochable dans la gestion des affaires publiques. Il est aussi un homme qui dispose d’un carnet d’adresses bien fourni. A travers cet homme, c’est toute la Casamance qui est honorée ; un signe qui montre que cette région doit être au cœur de la gestion des affaires publiques. Cette nomination nous pousse à informer le chef de l’Etat qu’aucune institution de la République (Assemblée nationale, Haut conseil des collectivités territoriales, Conseil économique, social et environnemental, etc.) n’est dirigée par un Casamançais. A cela s’ajoute l’absence des enfants de ladite zone dans les bureaux de ces institutions de la République. Cependant, la Casamance reste reconnaissante au choix porté sur le fils de Marsassoum Santo et aux multiples actions consenties depuis 2012. L’action qui retient le plus l’attention des Casamançais, c’est la paix. Cette paix est retrouvée grâce à la stratégie payante du Président Macky Sall. Nous souhaitons la paix pour tout le pays, surtout dans ce contexte de découverte de pétrole et de gaz.

L’actualité, ce sont les révélations de la Bbc qui mouillent Aliou Sall. Qu’en dites-vous ?
La sincérité, la sagesse et la retenue doivent habiter chaque Sénégalais, à l’instar de notre Président Macky Sall. Au-delàs de son caractère d’homme républicain, Macky Sall porte le Sénégal dans son cœur. C’est pourquoi il a toujours mesuré la gravité de la charge de fonction de chef d’Etat. Il l’a d’ailleurs signifié aux Sénégalais lors de la prestation de serment. Vous comprenez donc pourquoi le Président exige que la lumière soit faite en saisissant la justice sur l’affaire Bbc-Aliou Sall afin que la vérité jaillisse. Les Sénégalais doivent accompagner cette justice indépendante, experte et efficace qui a montré ses preuves dans plusieurs dossiers et situations plus difficiles que celle-ci. Sans donner aucunement la prétention de défendre l’homme, le Président Macky Sall est attaché à la paix et fait de la stabilité de notre pays sa préoccupation majeure.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here