PARTAGER

Le coordonnateur départemental de la République des valeurs à Pikine tire sur la gestion de Amadou Diarra. Mamadou Lamine Guèye, qui veut briguer la mairie de Pikine-Nord aux prochaines Locales, regrette les critiques du pouvoir contre son leader. Selon lui, dans une démocratie normale, le livre de Thierno Alassane Sall aurait suscité une enquête parlementaire ou judiciaire.

Quelle lecture faites-vous de la gestion de la mairie de Pikine-Nord ?
Je dirais que nous avons une commune très riche en ressources financières. Malheureuse­ment, ceux qui sont chargés aujourd’hui de gérer ces ressources ne sont pas à la hauteur pour pouvoir répondre aux doléances des populations. Le maire Amadou Diarra et son équipe ont plongé cette commune dans une situation catastrophique. Que ce soit du point de vue de la santé, de l’éducation, de l’environnement ou même de l’éclairage, rien ne marche. Nous avons un maire inerte face aux inondations qui sont là en permanence et qui s’ajoutent au calvaire des populations. Sur l’assainissement non plus, il n’a fait aucun effort pour soulager ou assister ses administrés. Ce maire est là uniquement pour grignoter le budget. Aucune réalisation sérieuse n’a été faite ici. Nous demandons d’ailleurs au chef de l’Etat de jeter un coup d’œil, de façon générale, sur la gestion des maires.

Vous avez justement dé­claré votre candidature pour briguer la mairie. Quel projet comptez-vous proposer ?
Nous avons ficelé un programme pour venir en aide à cette population. Nous serons proches de tous ces gens laissés en rade et pris en otage par une souffrance planifiée par le maire Amadou Diarra. Et les hommes qui l’entourent sont biberonnés par l’argent du contribuable. A la mairie de Pikine-Nord, vous avez une masse salariale exorbitante, gonflée par des employés fictifs. Je vous assure qu’il se passe des choses inexplicables dans cette mairie. Nous n’avons aucune animosité envers le maire, mais il faut que tout se passe dans la transparence. Et c’est ce qui justifie ma candidature. Notre commune n’a plus le droit d’avoir un maire comme celui qui est là présentement. Il ne peut nullement la faire prospérer ou développer.

Que dites-vous du livre de votre mentor, Thierno Alassane Sall, qui a reçu une avalanche de critiques de la part du pouvoir ?
Thierno Alassane Sall nous relate des faits qui ont été commis sur la gestion de nos ressources naturelles, qui ont été dilapidées et partagées par une poignée de personnes. Alors, ces gens qui le critiquent devraient plutôt prendre au sérieux ces informations au lieu de répondre dans les médias par des accusations ou des déclarations infondées. Ils doivent savoir que TAS n’est pas n’importe qui. Il fut quand même ministre et, pour cela, il a été témoin de beaucoup de choses. Ces gens qui l’attaquent, s’ils étaient vraiment dignes, ils devraient convoquer d’urgence une commission d’enquête parlementaire ou ouvrir une enquête judiciaire, comme ils ont eu à le faire avec Khalifa Sall et Karim Wade. Mais non, ils ne l’envisagent pas parce que dans cette affaire, c’est le chef de l’Etat, son frère Aliou Sall, le ministre de l’Intérieur Aly Ngouille Ndiaye qui sont mis en cause. Mais est-ce que dans une démocratie normale, les députés et les magistrats auraient joué leur rôle en mettant la lumière sur ces graves révélations de Thierno Alassane Sall ? Je me demande d’ailleurs, au vu de la gravité de ces accusations, si Macky Sall devrait terminer son mandat. Mais j’avoue que je n’attends pas grand-chose de notre justice.

Pensez-vous que le chef de l’Etat a été à la hauteur dans la gestion du Covid-19 ?
C’est un échec total. Le Président Macky Sall a plutôt mené une politique favorable à la propagation du coronavirus. Le 8 mars 2020 déjà, soit une semaine après la confirmation du premier cas positif, nous avons demandé la fermeture de nos frontières. Mais la décision a été prise bien plus tard. La vérité est que nous avons un gouvernement qui tâtonne dans sa stratégie de lutte contre la pandémie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here