PARTAGER

Pastef/Podor est aussi monté au créneau pour s’indigner des propos de Aliou Dembourou Sow appelant les peuls à sortir des machettes contre les anti-3ème mandat de Macky Sall. Et c’est son responsable départemental qui s’en désole et soupçonne Macky Sall d’être «derrière ces écarts de langage» du responsable de l’Apr de Ranérou. «Appeler une communauté à défendre un régime avec des armes est un aveu d’échec. D’ailleurs la Constitution a déjà tranché le débat sur un troisième mandat», a dit Boubacar Ly qui accuse les apéristes du Fouta qui, à la Présidentielle de 2019, ont «joué sur l’appartenance du président de la République à la communauté halpulaar au lieu de s’appuyer sur son bilan». Il poursuit : «En tant que halpulaar, je condamne fermement des propos de ce type qui portent atteinte à la cohésion nationale.»
Les camarades de Sonko se veulent clairs : «Ce n’est pas au Fouta, en tout cas dans le département de Podor, où les gens prendront des armes pour défendre une troisième candidature de Macky Sall.» M. Ly rappelle qu’en 2011, des Sénégalais sont morts pour avoir manifesté contre une troisième candidature de Wade et ce n’est pas son successeur que les Foutankés défendront pour une troisième candidature. Il rectifie Aliou Dembourou Sow : «Les peuls ont prouvé leur bravoure en tout temps pour avoir montré à tous les régimes qui se sont succédé, de Senghor à Macky, qu’ils n’attendent rien de l’Etat. C’est pourquoi ils ont mis en place toutes les infrastructures nécessaires dans leur différentes localités.» Les «patriotes» de Podor constatent que l’Apr et ses alliés «manipulent l’opinion au Nord car ils n’ont pas de réalisations concrètes si ce n’est les bourses familiales pour satisfaire une clientèle politique». S’adressant aux populations du Nord, M. Ly leur rappelle que «des gens comme Aliou Dembourou Sow défendent leurs intérêts et sont ivres de pouvoir». Avant d’ajouter : «Ils doivent leurs privilèges à Maky Sall et ils sont prêts à payer tous les prix pour que celui reste aussi longtemps au pouvoir.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here