PARTAGER

Le dispensaire de Saldé, commune située dans le département de Podor, vient d’être réfectionné. Dans un communiqué, l’on informe que l’établissement sanitaire, érigé depuis 1989, arbore désormais un «nouveau visage à la faveur d’une réfection à la dotation en équipements et médicaments». En clair, les partenaires français ont aussi mis à la disposition du personnel soignant du matériel et de médicaments composés de tensiomètres, de matériels de contrôle pour le diabète, matériels d’accouchement, des blouses et verres correcteurs d’une valeur de plusieurs millions de francs.
Le dispensaire, dans «un état de délabrement très avancé», informe-t-on, s’est modernisé grâce à un partenariat Nord-Sud initié à la base par Daouda Ly dit Mahi, responsable politique à l’Alliance pour la République (Apr) dans la commune. «Une délégation de coopérants français, au premier rang desquels des étudiants de l’Ecole supérieure de commerce de Nancy, a accepté de financer le projet de réhabilitation et a fait le déplacement dans cette localité», indique le communiqué. Un geste «fortement apprécié» par les populations et pour lequel M. Ly a tenu à remercier Hawa Ba, présidente de l’Association Bamtaaré basée en France, à Anthony depuis une quarantaine d’années, et facilitatrice dudit partenariat.
bgdiop@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here