PARTAGER

Quatre jours après les évènements survenus samedi au stade Demba Diop ayant occasionné la mort de huit supporters mbourois lors de la finale de la Coupe de la Ligue, le staff du stade de Mbour a fait face à la presse hier.

Lors de ce face à face avec la presse, Pape Hamady  Ndao, membre du comité directeur, est revenu sur la version officielle du club par rapport à ce qui s’est passé lors de ce match. «Il est clair que ce sont les supporters du stade de Mbour, qui venait de marquer un deuxième but synonyme de victoire, qui ont été attaqués par ceux de Ouakam. Il s’en est suivi après une bousculade et un pan de mur est tombé et le décombre était macabre. Huit Mbourois dont les cinq étaient des joueurs de football sont tombés à Demba  Diop lors de ce match. 102 blessés ont été enregistrés dans les structures hospitalières de Dakar par le préfet et parmi eux 6 blessés graves dont deux dans le coma», a-t-il expliqué.

«En réalité, il y a eu 303 blessés»
Avant de révéler : «Mais en réalité, il y a eu 303 blessés puisqu’à Mbour, les structures de santé ont enregistré 201 blessés parce que juste après l’évènement, des supporters mbourois sont rentrés», a-t-il informé. Avant de préciser : «A l’heure où je vous parle, il ne reste que 3 blessés dans les hôpitaux de Dakar.»
Quant au président du Stade de Mbour, il se veut clair : «Le Stade de Mbour exige que justice soit rendue. Il ne s’agit pas de nous rendre nos morts, ce qui n’est pas possible, mais plutôt de rentrer dans la postérité et que des drames de ce genre n’arrivent plus dans un stade de football et je pense qu’il va falloir mesurer la dimension de ce qui s’est passé pour pouvoir donner la réponse que nous attendons. Nous avons décidé de suivre cette affaire et c’est en ce moment que nous avons commis un avocat, en la personne de Me Boucounta Diallo et il prendra les dispositions pour que l’enquête se fasse complètement   et rigoureusement», a clarifié Saliou Samb.
Pour honorer la mémoire des morts, une marche silencieuse est prévue le samedi prochain. Des séances de prières sont prévues vendredi prochain à la grande mosquée de Mbour et une messe à l’Eglise Sainte Marthe de Mbour. Dans le cadre de l’accompagnement des supporters, une équipe de psychologues est depuis hier à Mbour pour le suivi psychologique des supporters.
Il faut rappeler que les familles des victimes ont reçu les dépouilles. Si certains ont été inhumés dans la nuit du lundi, d’autres l’ont été le mardi dans la matinée. Ainsi sur les 8 victimes, les 7 ont été enterrés : il s’agit de Khalifa Mbaye (Mbour), Niokhor Diouf (Mbour), Assane Dione (Mbour), Assane Faye (Pout), Oulimata Fall (Mbour), Mame Boucounta Sow (Mbour), Baba Seydou Diouf (Touba). Pour Charles De Gaulle Gomis, qui est à la morgue de l’hôpital de Mbour, on attend l’arrivée de père, qui est en Espagne, pour l’enterrer.
abciss@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here