PARTAGER

Alors que le Président Sall prédit le pic en juin en se basant évidemment sur une étude de scientifiques, le Sénégal a franchi hier la barre des 400 cas positifs au coronavirus. Sur 466 tests réalisés hier, 35 sont revenus positifs dont 34 contacts suivis et un communautaire. Une première qui confirme que plus des tests sont réalisés plus il y a probabilité de découvrir davantage de personnes touchées. Selon la directrice de la Santé, le cas issu de la transmission communautaire provient de Niary Tally. Selon Dr Marie Khémesse Ngom Ndiaye, «7 patients sont contrôlés négatifs après leur hospitalisation ; donc déclarés guéris. Aucun cas grave n’est signalé et l’état de santé des patients hospitalisés est stable».
Au 19 avril 2020, 2 348 alertes ont été reçues par la cellule et ces dernières sont réparties entre les 14 régions du pays dont la majorité d’entre elles (78%) provenant de Dakar. La deuxième région notifiant le plus d’alertes est celle de Thiès avec 11%, puis viennent les régions de Diourbel (3,2%), et Saint-Louis (1,8%). Depuis fin mars 2020, le nombre total d’alertes est en baisse. D’après le ministère de la Santé et de l’action sociale, ces chiffres peuvent s’expliquer par le fait que la population intègre progressivement les symptômes liés au coronavirus, sait différencier ces symptômes du tableau clinique d’autres maladies. Et par conséquent, les alertes reçues se rapprochent de plus en plus de la définition de cas.
A ce jour, le Sénégal comptabilise 412 cas positifs au Sénégal dont 242 guéris, cinq décès et une évacuation vers la France. Présentement, 164 patients sont encore sous traitement dans les centres hospitaliers du pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here