PARTAGER

Par Justin GOMIS

Jusqu’ici épargnée par le virus, la région de Matam, dont ses deux départements sont touchés, est gagnée par la peur d’une propagation rapide. Après avoir enregistré lundi son premier cas, elle compte désormais quatre patients internés au niveau du Centre de traitement des épidémies de la région. Il faut savoir que les 3 derniers cas recensés, Thilogne (2) et Matam (1), sont issus de la transmission communautaire.
Pour la journée d’hier, le Sénégal a enregistré 89 nouveaux malades positifs au coronavirus sur un échantillon de 1 348 tests virologiques réalisés, constituant un taux de positivité de 6,6%. Parmi ces personnes infectées, informe le ministre de la Santé, 74 proviennent des contacts suivis par les services sanitaires et les 15 autres de la transmission communautaire répartis principalement entre les régions de Dakar, Thiès, Fatick et évidemment Matam. Ce qui fait un total de 4 021 cas positifs dont 2 162 guéris, 45 décédés et 1 813 sous traitement sur toute l’étendue du territoire national. «Il faut continuer l’application rigoureuse des mesures barrières pour endiguer la progression de la maladie dans tout le territoire national», conseille Abdoulaye Diouf Sarr.
Il faut aussi savoir que 99 malades sont sortis des centres de traitement. Alors que 16 patients sont internés dans un état grave dans les services d’urgence des hôpitaux de Fann et Principal.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here