PARTAGER

Le projet de plateforme industrielle de Diamniadio est en train de prendre forme avec le début d’activité pour une dizaine d’entreprises dans le Domaine industriel de Diamniadio (Did), selon Momath Bâ, le directeur de l’Agen­ce d’aménagement et de promotion des sites industriels (Aprosi).
Toutefois, certaines commodités pour rendre le projet complètement fonctionnel tardent à être effectives. «Nous éprouvons d’énormes difficultés avec l’électricité, l’impraticabilité des voies surtout en cette période d’hivernage», a égrené mercredi un chef d’une entreprise implantée dans le Did. C’était juste une visite de terrain du Délégué général aux pôles urbains (Dgpu), Diène Farba Sarr, et l’entrepreneur a cru bon de glisser la remarque en recevant la délégation à son lieu de travail.
Un état de fait qui pourrait bientôt être conjugué au passé à en croire le Dgpu qui a annoncé le début imminent des travaux pour mettre la plateforme au niveau des ambitions du président de la République.  «C’est vrai que l’assainissement est un préalable au pôle. Le Président a voulu faire les structures publiques d’abord et faire en fin de compte l’assainissement. Nous y sommes et dans quelques jours, les travaux vont être faits. Déjà les excavations sont en train d’être faites, ce qui reste c’est intégrer ces tuyaux pour avoir un assainissement digne de ce nom», a assuré Diène Farba Sarr, faisant savoir que le matériel déjà au Port va être acheminé dans les jours à venir à Diamniadio. «Il s’agit de tuyaux de qualité adaptés au sol de Diamniadio», a-t-il dit, en évoquant un montant de 67 milliards francs pour ces dits travaux entrant dans le cadre des Voiries et réseaux divers (Vrd) lancés en décembre 2019 pour un montant de 140 milliards francs.
«29,7 km d’assainissement eaux usées, 24,7 km d’assainissement eaux pluviales sans compter les routes, l’électricité, 8 châteaux d’eau et 2 barges de stockage, des lacs aménagés usine de traitement», a tenu à rappeler M. Sarr, lors de la visite de mercredi.
Le directeur de l’Aprosi s’est félicité que les fortes pluies enregistrées dernièrement et ayant causé des inondations un peu partout dans le pays n’ont pas eu d’impact significatif sur Pôle. «Nous n’avons pas constaté de stock d’eau. Lors de la grande pluie, il y a une usine qui a été impactée et nous avons trouvé la solution ; c’était une obstruction à côté de la nationale et quand cette obstruction a été enlevée, toutes les eaux se sont écoulées», a noté Momath Bâ.
La visite a été aussi  l’occasion pour lui de solliciter plus d’espace dans le Pôle urbain pour satisfaire une demande croissante.  «Nous avons expliqué la situa­tion d’étroitesse et  le besoin que nous avons d’expansion avec plus de surface pour loger les industries», a souligné Momath Bâ, se réjouissant de l’appropriation du projet par des entrepreneurs locaux et étrangers.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here