PARTAGER

Le président de la Fédération Ivoirienne de Football (Fif), Sidy Diallo, a lancé une pique à l’ex-international ivoirien, Bonaventure Kalou, lors de sa récente sortie médiatique.
Appelé à démissionner par l’ex-international ivoirien après l’élimination des Eléphants pour le Mondial 2018 en Russie, Sidy Diallo a ressassé une vieille histoire qui avait créé une polémique sur le plan local à propos de la non-participation de Bonaventure Kalou au dernier match des Eléphants, apparemment sans enjeux et conditionné à un miracle de l’Egypte déjà éliminée en déplacement au Cameroun, dans la campagne qualificative pour le Mondial 2006 en Allemagne.
«Qualification Mondial 2006, le dernier match des Eléphants au Soudan, Kalou Bonaventure a refusé de venir jouer mais on s’est qualifiés et après il est venu jouer la Coupe du monde 2006», a-t-il fait ressortir.
Dans la foulée de cette sortie, Bonaventure Kalou n’a pas manqué de réagir comme il l’a fait lors de sa conférence de presse et de sa révocation au poste de consultant de l’élite du football ivoirien sur Canal+, qu’il a imputé à Sidy Diallo.
«Ce monsieur par sa petitesse m’édifiera toujours. Tu veux que je réponde quoi à ça ? Chaque fois que je suis venu en sélection, c’est parce que je le méritais. A l’époque j’avais une élongation mais ressortir ça ici montre son esprit», a-t-il rétorqué.
Notons que depuis la contre-performance des Eléphants en éliminatoires du mondial russe, le football ivoirien est secoué par une «crise» entre dirigeants et anciennes gloires.
Koaci.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here