PARTAGER

Jules Nyongha pense que Joseph Antoine Bell ne mérite pas de bénéficier des logements octroyés aux anciens Lions Indomptables par le chef de l’Etat camerounais. Explications.

Le Président Paul Biya a décidé de l’octroi de logements aux joueurs de l’épopée 1990. Ces stars du ballon rond ont fait du Cameroun la première équipe africaine à atteindre les quarts de finale d’une Coupe du monde, grâce notamment à un doublé de son buteur vedette, Roger Milla, en huitièmes de finale face à la Colombie (2-1). En guise de reconnaissance, 30 après, Paul Biya a ordonné l’attribution à ces 22 Lions Indomptables de maisons modernes, situées dans la capitale, Yaoundé, le pôle économique Douala et la ville côtière de Limbe.
Paul Biya, par ces dons en logements aux internationaux de l’épopée 90, a ouvert ainsi une véritable boîte à polémique et à revendications. Jules Fréderic Nyongha pense que certains noms ne méritent pas se retrouver dans la liste des joueurs bénéficiaires. Cet ancien entraineur des Lions Indomptables, bien connu dans les milieux du sport, cite nommément l’ancien portier de l’Equipe nationale. «Joseph Antoine Bell a été radié de l’équipe avant la Coupe du monde de 90. Je suis surpris qu’il ait une maison et pas les entraîneurs de l’équipe», a-t-il déclaré dans une émission accordée à la radio Amplitude Fm.
Rappelons en effet que Joseph-Antoine Bell ne faisait pas partie de l’Equipe nationale camerounaise lors du Mondial 1990 en Italie pour des raisons disciplinaires.
Par ailleurs, Jean Manga Onguéné, Michel Kaham et Jules Frederic Nyongha, membres du staff technique des Lions Indomptables de football pendant cette mémorable période, ont écrit au ministre des Sports et de l’éducation physique pour réclamer leur part du don en logements fait par le chef de l’Etat (voir Le Quotidien d’hier).
Tout comme Geremi Njitap, Carlos Idriss kameni, Samuel Eto’o Fils, Patrick Mboma, et les autres vainqueurs des Jeux Olympiques Sydney 2000 en Australie, qui se sont concertés le 6 août 2020 pour réclamer (aussi) une reconnaissance de la Nation, qui sera à la hauteur de leur performance de 2000.
Notons que si tout se passe bien, les 22 Lions Indomptables du Mondial «Italie 90» recevront les clés de leurs logements d’ici le 26 août. 15 joueurs ont préféré la ville de Yaoundé et 7 ont choisi Douala.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here