PARTAGER

La déclaration de Thiago Silva en zone mixte à l’issue de la défaite (2-3) du Psg à Liverpool n’était pas anodine. Des tensions existent entre les joueurs et le directeur sportif, Antero Henrique. Ces derniers, ainsi que Tuchel, ne comprennent pas certains choix du Portugais et considèrent que le recrutement leur porte préjudice sportivement.
Sans prendre de pincettes, sans faire de langue de bois, le défenseur brésilien a adressé un tacle à son directeur sportif responsable du recrutement du club parisien. «C’est vrai qu’on vient de perdre un quatrième match chez un grand d’Europe, mais c’est le foot, a-t-il déclaré en zone mixte à nos confrères de L’Equipe. Moi, en tout cas, je suis très fier de mon équipe. (…) Des matchs comme celui-là, on doit rester à 100% concentré tout le temps. Au milieu, les trois n’étaient pas à leur place ? Il faut demander ça à Antero (Henrique).»
Un tacle à visage découvert qui peut se comprendre tant les attentes d’un numéro 6 étaient grandes et anciennes. Avec les blessures et la fin de carrière de Thiago Motta, le poste de sentinelle est une vieille priorité, toujours pas comblée.
Attendu au tournant et véritable menace pour l’adversaire en temps normal, le trident offensif du Psg a globalement déçu contre Liverpool. D’un Neymar peu inspiré à un Mbappé trop brouillon en passant par un Cavani fantomatique, ils n’ont pas été au rendez-vous. Et Neymar figure en première ligne.
Disons le tout de suite avant de détailler le cas Neymar, c’est toute la MCN qui a déçu mardi soir face à Liverpool. Mais c’est bien Neymar qui a le plus intrigué au sortir de cette rencontre perdue 3-2. Le Brésilien a donné l’impression de vouloir faire la différence à lui seul, multipliant les chevauchées au cœur du jeu. Pour un résultat souvent similaire, à savoir une intervention musclée, mais sans faute d’un adversaire, souvent Henderson. De plus, ses quelques ouvertures, hormis celle réussie en fin de match à destination de Draxler, ont été imprécises. Il a bien cherché à lancer Mbappé, sans grande inspiration. Préservé face à Saint-Etienne vendredi dernier, Neymar n’a pas donné sa pleine mesure. Ce qui lui a valu des critiques acerbes de Christophe Dugarry.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here