PARTAGER

Balla Diop, qui avait réclamé la reconduction ou non de Niasse, est revenu à de meilleurs sentiments. Le responsable de la Cojer de Rufisque prend acte du communiqué de l’Apr, mais tire sur ceux qui disent ne pas le connaître «militant» du parti présidentiel.

Il avait allumé le feu de la polémique sur la reconduction ou non de Moustapha Niasse comme tête de liste et, éventuellement, président de l’Assemblée nationale. Le coordonnateur de la Conver­gence des jeunesses républicaines du département de Rufisque «prend acte» et «salue» le communiqué de Sey­dou Guèye appelant à mettre fin à ce débat dans l’Apr en général et dans la Cojer en particulier. Cependant, Balla Diop tient à préciser à l’endroit du porte-parole de l’Apr d’abord, qui «condamne les propos désobligeants d’un militant», qu’il n’est pas un militant inconnu au bataillon. Mais surtout, à l’endroit du président du groupe parlementaire de la majorité qui l’a traité sur sa page facebook de «militant indiscipliné qui se réclame de la Cojer de Rufis­que», il dit : «Contrai­re­ment à ce que disent certains réfractaires au débat d’idées, aucun responsable de l’Apr n’est derrière nous, et loin de nous la volonté de saper le moral des troupes de Bby. Je lui rappelle que, comme l’attestent les documents ci-joints, j’ai adhéré à l’Apr depuis février 2009 avec un militantisme actif dans la Cojer. Abdou Mbow et Biram Faye ne diront jamais qu’ils ne me connaissent pas. Actuel­le­ment, je suis toujours dans la Cojer sous la direction de Thérèse Faye qui ne dira jamais qu’elle ne me connaît pas. Pape Gorgui Ndong, qui a supervisé mon montage de comité et signé mon carnet en 2011, ne dira jamais qu’il ne me connaît pas. Le Président Macky Sall lui-même, qui nous recevait régulièrement du temps de l’opposition, ne dira jamais qu’il ne me connaît pas. C’est en 2013 que j’ai adhéré à la Ccr, et Thierno Alassane Sall et Abdoulaye Diouf Sarr, ne diront jamais qu’ils ne me connaissent pas. Depuis lors, je suis resté dignement dans le parti en travaillant nuit et jour à sa massification à la base malgré toutes les difficultés». En revanche, souligne-t-il, Moustapha Diakhaté «ferait mieux d’aller se taper une base politique pour le Président Macky Sall et l’Apr qui lui ont tout donné». Aux «prétendus jeunes» de Rufisque nord, qu’il estime «instrumentalisés par un pseudo responsable qui s’est autoproclamé leur Coordon­na­teur», il répond : «Quand on est militant de la 2012ème ou transhumant, c’est normal qu’on puisse déclarer ne pas connaître les pionniers qui ont fait la traversée du désert avec le Prési­dent Macky Sall de décembre 2008 à mars 2012. Il faut être de mauvaise foi pour être pionnier de l’Apr dans le département de Rufisque et dire ne pas connaître Balla Diop de la Cojer ou de la Ccr.» M. Diop avertit que «personne ne pourra (les) empêcher d’exprimer (leurs opinions au nom de la Cojer du département, si ce n’est une décision du parti». Il «renouvelle» son soutien «indéfectible» au Président Macky Sall «pour une majorité écrasante à la 13ème législature et sa réélection en 2019». hamath@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here