PARTAGER

Décidemment le Pay-per-view au Sénégal expérimenté en lutte avec frappe pose vraiment problème. Après le promoteur Luc Nicolai, c’est au tour de Gaston Mbengue de prendre sa dose. L’organisateur du combat Balla Gaye 2-Modou Lô est complétement passé à côté de son projet provoquant du coup l’ire des amateurs qui ont acheté un code et dont beaucoup n’ont pu regarder la retransmission en direct du combat sur leur portable.
Mais au-delà de cet énième couac par rapport à une formule qui semble arranger que son initiateur, c’est la démarche optée par Gaston Mbengue pour donner un semblant d’espoir aux téléspectateurs en annonçant une probable retransmission en direct à 24 heures du combat qui est déplorable. Et pour y arriver, le promoteur n’est pas allé loin en mettant la présidence de la République dans le coup.
«Des pourparlers sont en cours à la présidence de la République entre le chef de l’Etat Macky Sall et moi pour la retransmission gratuite et télévisée du combat entre Modou Lô et Balla Gaye 2», avait soutenu le Don King de la lutte. Même le dimanche à quelques heures du combat, les amateurs nourrissaient un brin d’espoir surtout que la Tfm a montré en direct l’arrivée de Modou Lô au stade Léopold Senghor.
Finalement c’est à un écran noir qu’ils auront droit. Les téléspectateurs n’ayant regardé la victoire de Balla Gaye sur Modou Lô qu’en léger différé, frustrés qu’ils étaient de ne pas voir le Président Macky Sall leur offrir en direct une affiche dont il est le parrain. Pour se «laver», la Présidence a sorti un communiqué, sous forme de démenti, pour dégager sa responsabilité. «Des rumeurs insistantes ont fait croire que la présidence de la République offre la diffusion à la télévision, en direct et en clair, du combat Modou Lô/Balla Gaye 2. La présidence de la République n’a jamais pris d’engagement de ce genre. Cet événement est strictement privé et ne saurait être dans le champ de décision de la présidence de la République», peut-on lire dans le document signé par El Hadj Hamidou Kassé.
En guise de réplique, le promoteur a estimé que El Hadji Kassé s’est empressé de communiquer sur une affaire dont il ne maitrisait pas tous les contours. Selon lui, de telles attitudes n’aident pas le Président Macky Sall. Avant de préciser : «Ce sont des proches du Président de la République qui m’ont appelé pour que le combat soit diffusé à la Rts. Farba Ngom a tout fait, mais finalement on n’a pas trouvé d’accord avec mes partenaires», a soutenu Gaston Mbengue qui va devoir faire face à une autre fronde. Celle des amateurs qui ont acheté leur code et qui n’ont pu regarder le combat.

hdiandy@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here