PARTAGER

«Celui qui contredit la parole divine est un mécréant»
Idrissa fait parler sa défunte mère : «Macky utilise Mbaye Sy Mansour comme arme ultime contre mon fils»

Le khalife général des Tidianes est très remonté contre Idrissa Seck. Ce dernier, en déclarant que Dieu n’a pas mentionné Makka dans le Coran, mais Bakka s’est attaqué à toute la communauté musulmane. Le guide spirituel a par ailleurs pris la défense de Sidy Lamine Niass qui disait que Idy s’est «auto-exclu» de la religion musulmane en tenant de tels propos. Il a également salué la sortie de Bamba Ndiaye, tout en demandant à tout le monde d’en faire autant.

La polémique sur la sortie de Idrissa Seck enfle et prend une autre tournure. Le khalife général des Tidianes est entré dans la danse pour condamner avec vigueur les propos du leader de Rewmi. Serigne Mbaye Sy Mansour ne digère toujours pas le débat instauré par Idy qui s’est pourtant excusé il y a quelques jours. Et il l’a exprimé à travers une déclaration samedi au King Fahd Palace lors d’une rencontre religieuse. «Dire que Jérusalem est la Mecque et c’est là-bas le lieu du pèlerinage, mais que c’est un Arabe venu de la campagne (que Dieu me pardonne), un Bédouin qui avait dit que ceux qui l’avaient précédé, c’est moi leur patron. Celui-là a renié la parole de Dieu, mais aussi celle du prophète Mohamed (paix et salut sur lui.) Et quiconque renie la parole divine est tout simplement un mécréant. Celui qui prend les paroles de Dieu pour les utiliser à des fins politiques se trompe lourdement et ne verra jamais ses vœux exaucés. On ne doit pas faire campagne avec… Si Dieu t’abandonne, c’est Satan qui sera ton compagnon», prévient le guide spirituel.
En reprécisant sa pensée lors de sa conférence de presse au cyber campus de Thiès, Idrissa Seck avait affirmé son appartenance à la confrérie mouride. Et dans sa réplique, le khalife général des Tidianes a déclaré que tout musulman doit s’offusquer quand Idy conteste que Dieu ne parle pas de Makka dans le Coran, mais de Bakka. Il dit : «Que personne ne se taise sur cette affaire ! Une personne s’attaque au prophète (Psl) et tout le monde reste aphone alors que s’il y a grève, vous vous tuez au front. Quand il s’agit de porter des revendications aussi, vous êtes les premiers à vous lever. Là aussi, il faut que tout un chacun donne son point de vue. C’est un fait qui nous concerne tous et qui devrait susciter l’indignation de tous les musulmans.» Ces propos, dit-il, constituent une attaque grave contre toute la communauté musulmane. Poursuivant toujours son sermon à l’encontre du parton de Rewmi sans le citer une seule fois, Serigne Mbaye Sy Mansour déclare que «quiconque contredit la parole du prophète et celle de Dieu est un mécréant».
Sur la polémique engendrée depuis le début de cette affaire, il dira que «les gens ont trop polémiqué sur cette sortie, mais tout le monde sait que ce qui a été dit n’est pas vrai. La politique a gâté tout le monde maintenant. D’habitude, je ne rentre pas dans les polémiques, mais quiconque se tait sur cette affaire aura l’enfer comme punition, tout comme la personne qui a tenu de telles déclarations». Il a par ailleurs exhorté Idy à ne pas avancer sur des sujets qu’il ne maîtrise pas. Ce qu’une personne responsable, dit-il, doit éviter par-delà tout, c’est de tenir des contre-vérités. «Il faut réfléchir avant de tenir certains propos», recommande-t-il. Le khalife de Tivaouane a aussi pris la défense de Sidy Lamine Niass et de Bamba Ndiaye que Idrissa Seck avait traités de «Mousseylima Niass Al Kazab et Mousseylima Ndiaye Al Kazab». «Sidy Lamine Niass s’est juste acquitté de son devoir en tenant ces propos, mais il n’est pas Mousseylima. Bamba Ndiaye a dit ce qu’il devait dire, mais il n’est pas Mousseylima», répond-il. Pour clore, le successeur de Abdoul Aziz Almine dira : «Vous êtes sur toutes les plateformes, les réseaux sociaux, partagez ça, vous les journalistes, les hommes de médias.»
msakine@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here