PARTAGER

L’espoir né avant-hier a fait long feu. Tous ceux qui s’étaient félicités de la décision des 7 leaders de l’opposition congolaise de choisir un candidat unique en vue de la Présidentielle de décembre dans leur pays se sont couchés hier avec la gueule de bois face au reniement de certains signataires, et non des moindres. On avait cru que le pays de Lumumba allait nous donner une autre belle leçon, après le Nobel de la paix. On est réduit à faire la moue, en se disant que les politiciens africains sont tous pareils. Trop prévisibles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here