PARTAGER

«Le Sénégal envisage de mettre en œuvre une vraie politique de cyber-sécurité et mettre à jour ses textes et lois sur la cyber-sécurité.» L’annonce est du directeur des Technologies de l’information et de la communication, Chérif Diallo. En marge des journées dédiées à la cybersécurité, ce représentant du ministre des Télécommuni­cations a ajouté que la stratégie nationale de cyber-sécurité vient d’être validée en Conseil des ministres il y a moins d’un mois par le Président Macky Sall. Donc, indique M. Diallo, «nous entamons sa mise en œuvre. Laquelle est de parler du volet de renforcement de capacités et du volet de sensibilisation et cela a déjà débuté». Le document a pour vision de promouvoir une culture généralisée de la cyber-sécurité au Sénégal. Et dans le cadre de sa mise en œuvre, souligne le directeur des Tic, le gouvernement du Sénégal appliquera le principe relatif en Etat de droit, la responsabilité partagée, l’approche basée sur le risque, l’accès universel au cyber-espace. Pour ce faire, «il mettra en place une structure nationale de cyber-sécurité, chargée de jouer un rôle moteur en la question». La stratégie est articulée autour de 49 actions spécifiques et 16 projets prioritaires pour un total de 3 mille milliards de francs Cfa. M. Diallo lance ainsi un appel à tous les acteurs pour une forte mobilisation, une harmonisation autour de la cyber-sécurité et travailler pour une mise en œuvre de la stratégie nationale de cyber-sécurité, afin de renforcer la confiance des utilisateurs et de tirer le maximum de profils des technologies émergentes telles que l’internet, des objets, l’intelligence artificielle… Et contribuer ainsi au développement des autres secteurs prioritaires.
mfkebe@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here