PARTAGER

Depuis vendredi, il est devenu le policier le plus célèbre du Sénégal à cause de son contentieux avec les motos Jakarta suite à la mort de Amar Mbaye à Thiès dans des conditions non encore élucidées.

Makha Diop alias El Capo est depuis ce week-end plus célèbre que Pedro Pablo León Jaramillo, alias «El Capo», le narcotrafiquant le plus recherché de Colombie dans la Telenovela éponyme. Il est devenu l’ennemi juré des conducteurs de motos Jakarta depuis qu’il est accusé d’avoir tué un jeune boulanger conducteur de moto Jakarta dans la nuit du vendredi 16 au samedi 17 août. El Capo n’a rien d’un policier. Il est grand, fun avec ses rastas et très présent dans le milieu du showbiz. L’homme d’une quarantaine d’années est, selon ses camarades policiers, «rigoureux et travailleur». D’ailleurs, selon eux, «il est simplement accusé à tort parce qu’il a démantelé beaucoup de gangs de dealers et consommateurs de chanvre indien et autres malfaiteurs depuis qu’il est à la tête de la Brigade de recherches des Parcelles Assainies de Thiès». Originaire de la région de Kaolack, El Capo s’était engagé dans l’Armée en 1998. Il est ensuite «prêté» à la police suite au manque d’effectif noté dans ce corps. C’est ainsi que Makha Diop est devenu auxiliaire puis agent de police après la sortie de la 36e promotion de l’Ecole de police en 2005. Le jeune limier sera ensuite affecté au commissariat de Grand-Dakar. Et à ce poste, El Capo a eu antécédent pour avoir poignardé un trafiquant de drogue au cours d’une altercation. Muté au commissariat du Point E, puis à la Direction de la surveillance du territoire (Dst), c’est de là-bas qu’il a été affecté au commissariat des Parcelles Assainies de Thiès où il est toujours en service.
nfniang@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here