PARTAGER

Le maire de Mérina Dakhar, Aymérou Gningue, a procédé hier à la pose de la première pierre du poste de santé de Thiékère, qui polarise le plus de villages dans cette commune.

Accompagné d’une forte délégation de parlementaires, le maire de Mérina Dakhar, Aymérou Gningue, a procédé à la pose de la première pierre du poste de santé de Thiékère. Une occasion pour le président du groupe parlementaire Benno book yaakaar (Bby) de vanter la politique sanitaire du Président Macky Sall qui, «en cinq ans, a construit 11 hôpitaux, plus de 110 centres de santé et 265 postes de santé, et nous considérons que Thiékère sera le 266ème poste de santé». Cette infrastructure sanitaire qui va permettre aux populations, venues d’horizons divers, de se déplacer avec beaucoup plus de facilité sera construite dans la zone Sud de Mérina Dakhar, un site central qui polarise le plus de villages dans tout le périmètre communal. «Il était donc urgent pour nous de construire un poste de santé dans la zone Sud de la commune. Nous venons de boucler le financement et les moyens qui doivent permettre la construction de cette structure sanitaire sont déjà disponibles dans les comptes de la commune, à Tivaouane», informe l’édile de Mérina Dakhar, qui n’a pas manqué de remercier le ministre de la Santé, mais aussi le secrétaire exécutif du Programme national de développement local (Pndl), et le ministère des Finances qui, à travers le Budget consolidé d’investissement (Bci), a pu dégager une enveloppe de 30 millions F Cfa pour la commune de Mérina Dakhar. Considérant que «le Sénégal a besoin d’être construit, et pour construire un pays il faut avoir une vision», le président du groupe parlementaire Bby fait remarquer que cette «vision est celle du Président Macky Sall, déclinée dans le Plan Sénégal émergent (Pse), qui consiste à régler d’abord la question des investissements structurels dans notre pays. Et qui parle d’investissements structurels parle de résorber la fracture qu’il y avait entre les villes et les campagnes». Ce qui est, pense le parlementaire, «un pilier important de la politique du Président Macky Sall» qui «a fait d’importantes réalisations en ce sens». A en croire M. Gningue, «le président de la République est un homme de conviction qui aime son pays, qui a une grande ambition pour son pays, et qui est courtois, discret, efficace et compétent». D’ailleurs dans ce cadre, il renseigne que «le président de la République a alloué un montant de 6 milliards F Cfa aux chefs de village qui devront entrer en possession de leur dû au plus tard le 15 janvier dans le cadre du budget général».
Au-delà, le maire de Mérina Dakhar a promis de «renforcer son appui aux femmes et aux jeunes du Cayor à travers des formations professionnelles d’abord, mais aussi d’insertion à l’emploi». Aussi s’engage-t-il «à travailler pour l’accès à l’eau, à l’électricité de tous les villages de ma commune. Sans compter la construction de pistes de production». Il a terminé par tendre la main «à tous les fils du Cadior pour aller dans le chemin de l’unité». Pour leur part, les populations de Thiékère ont tour à tour salué la construction de la structure sanitaire qui va porter le nom d’un illustre fils du Cayor, El Hadji Oumar Diop. Ce, d’autant que «nous faisions entre 10 et 12 kilomètres pour arriver au poste de santé le plus proche, celui de Mérina Dakhar, la commune ne disposant que de trois postes fonctionnels», renseignent-elles.
nfniang@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here