PARTAGER

Le président de la Caf a laissé planer le doute sur la capacité du Cameroun à organiser la Can 2019.

Le Cameroun a investi beaucoup d’argent dans les médias pour convaincre la Caf que le pays de Paul Biya est fin prête à organiser la première coupe d’Afrique des Nations à 24 équipes. Interrogé ce mardi par Kwesé Sports, le président de la Caf a émis des doutes. «Je ne suis pas sûr que le Cameroun soit prêt à organiser la Can 2019. Beaucoup de choses manquent encore, et il reste très peu de temps…», a lâché Ahmad. Qui ajoute : «Le Cameroun est toujours confronté à de gros problèmes concernant les infrastructures comme les terrains et même les hôtels.»
Deux des plus hauts gradés de la Caf se sont ainsi contredits au sujet de l’avancement des travaux de construction des différents chantiers et infrastructures devant abriter la Can 2019 au Cameroun. Le premier vice-président, le Nigérian Amaju Pinnick, qui avait conduit la dernière mission d’inspection sur le terrain, avait affirmé avoir été «très impressionné» et avait affirmé mot pour mot qu’«après le tournoi, je ne pense pas qu’il y aura un pays avec les mêmes installations que le Cameroun». Cependant le président de la Caf a un avis contraire.

Tout se jouera lors de l’Ag du 30 septembre
Il y a déjà des précédents qui peuvent être suivis tels que le retrait de la Can 2015 du Maroc et qui avait mis la première pierre à la préparation de la déchéance de Issa Hayatou de la présidence de la Caf.
Tout le monde s’attend donc à un retournement de situation, et à l’octroi de cette organisation au Maroc après l’échec de ce pays à attirer l’organisation de la Coupe du monde 2026.
Tout se jouera donc lors de l’Assemblée générale extraordinaire de la Caf qui aura lieu le 30 septembre 2018 à Sharm El Sheikh, en Egypte.
Avec Camfoot

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here