PARTAGER

Gana Guèye peine au Psg. Poussant ses dirigeants à le mettre sur la liste des joueurs transférables. Ancien sélectionneur des Lions, Alain Giresse s’exprime sur les difficultés actuelles de l’international sénégalais. Le technicien français, de passage en Espagne et qui s’est confié à la presse locale, exhorte l’ancien d’Everton à avoir du caractère pour s’imposer face à ses pairs. «Je ne sais pas si Gana va partir ou pas. Quand on regarde le milieu du Psg, il y a Paredes, Herrera, Draxler. Il ne faut pas que Gana ait le complexe. Il n’est pas en dessous de ces joueurs-là. Ces derniers, en finale de Ligue des champions contre Bayern, n’ont pas fait grand-chose», souligne-t-il.

«Au Psg, il faut savoir s’imposer et avoir du caractère»
Avant de donner quelques conseils à l’ancien de Diambars. «Gana doit jouer sur sa vraie valeur. Au Psg, il faut savoir s’imposer et avoir du caractère. Il a un élément de référence : c’est le match qu’il a joué contre le Real Madrid. Il faut qu’il joue sans faire de complexe. Il n’est pas inférieur à ces joueurs que je viens de citer.»
S’agissant du calendrier infernal qui attend les pays pour les éliminatoires Can et Mondial, l’ancien coach du Mali confirme. «Effectivement, c’est un calendrier très serré, cela va faire beaucoup de matchs. En plus, les calendriers ont été modifiés en Europe. Pour les joueurs sénégalais qui évoluent en Europe, ils seront très sollicités et c’est difficile, car les résultats des qualifications de la Can n’auront rien à voir avec ceux du Mondial. En Afrique, on a l’habitude de jouer des périodes de qualification de la Can et de la Coupe du monde. Fatalement, cela va impacter la forme des joueurs. Le calendrier est trop chargé. On a reporté la Can de 2021 pour 2022 à cause du Covid-19. Cela ne sera pas facile pour les sélections africaines de faire deux compétions sur la même année. N’oublions pas que cette Can va se dérouler pendant les grandes compétitions européennes !»
Alain Giresse pointe du doigt un autre problème : «Ce sera en effet compliqué aux sélectionneurs africains de disposer de leurs joueurs. Imaginez un peu Liverpool qui va se priver de Sadio Mané et Mo Salah pendant qu’il dispute son championnat, c’est une situation qui ne sera pas facile à gérer !»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here