PARTAGER

Après la cérémonie du tirage au sort des éliminatoires de la Coupe du monde 2022 Zone-Afrique, Demba Mbaye, sur le plateau de la Rts, est donc revenu sur le nouveau système de qualification. Un format adopté par l’instance suprême du football africain et qui continue de faire couler beaucoup d’encre.
L’ancien coach de Génération Foot est monté au créneau pour manifester son désaccord sur ce nouveau système de qualification.
A ce sujet, le technicien sénégalais critique pleinement ce système, qui n’est pas du tout intéressant, selon lui.
«Sur le système de qualification, j’aurais tendance à dire qu’il ne me plait pas. En tout cas, pas plus que ça. En ce qui concerne le système des poules avec le premier qui sort, je n’ai pas de problème avec ça. Ce qui m’embête le plus, c’est le système des barrages des matches aller/retour des dix premiers», déplore-t-il. Avant d’argu­menter : «donc ça veut dire que forcément là, sur ce type de compétition avec la charge émotionnelle, il peut y avoir des accidents de parcours. C’est-à-dire, on peut avoir une équipe qui a le niveau pour bien représenter l’Afrique et qui s’est bien comportée pendant la phase éliminatoire, mais qui peut avoir le risque de chuter en ce moment-là, qui est une période fatidique. Un moment où il n’y a pas que les aspects football qui rentrent en jeu. Et je trouve que ce n’est pas très intéressant. J’aimerais voir la tête des favoris européens si, au terme de leur campagne de qualifications, on leur disait qu’il fallait qu’ils fassent un tour de barrage. Sûrement, ils n’apprécieraient pas ça. Pour moi, ce n’est pas un bon système», a-t-il conclu.
Rappelons que pour ce système, le vainqueur de chacun des dix groupes sera qualifié pour un ultime tour, en forme de barrages aller/retour. Les cinq vainqueurs de ces barrages, prévus entre le 8 et le 16 novembre 2021, disputeront le Mondial 2022 au Qatar.
Avec Wiwsport

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here