PARTAGER

Les cadres de Benno bokk yaakaar (Bby) n’ont pas tari d’éloges à l’endroit du président de la République. Dans un communiqué de leur bureau exécutif, ils ont loué la vision politique et sociale du chef de l’Etat avant d’approuver la révocation du maire de Dakar.

Le bureau exécutif des cadres de Benno bokk yaakaar (Bby) partage l’avis du chef de l’Etat sur la révocation du maire de Dakar. «Relativement à l’affaire de la caisse d’avance et la condamnation dont a fait l’objet l’ex-maire Khalifa Sall par toutes les juridictions de fond, le bureau exécutif agrée la décision de révocation prise par l’autorité», ont indiqué dans un communiqué ces alliés du Président Macky Sall lors de leur dernière session ordinaire. Selon eux, cette mesure permet à la Ville de Dakar «de retrouver toute sa sérénité dans la gestion des affaires courantes». A les en croire, «les Dakarois ont tant souffert de la politisation de cette affaire». Ce qui les amène à dire que «les multiples interprétations sur l’opportunité n’entament en rien la légalité de cette mesure». D’ailleurs, relèvent-ils, cette décision s’imposait depuis la production du rapport de l’Inspection générale d’Etat. Et dans le souci d’une bonne marche de la mairie, le bureau exécutif des cadres de Bby «suggère à l’Etat d’accompagner la mairie dans sa remise en marche».
Le bureau exécutif invite en outre les cadres du pays et de la diaspora à «parrainer physiquement, moralement et spirituellement la candidature du Président Macky Sall». Selon les alliés de l’Apr, le chef de l’Etat «s’est évertué à fournir le meilleur de lui-même pour un Sénégal plus juste et prospère».
Il a aussi magnifié la vision politique du chef de l’Etat sur le parrainage des candidats à la Présidentielle de 2019. Pour les souteneurs de Macky Sall, cela va considérablement amoindrir la pléthore de candidats.
Selon ces membres éminents de Benno bokk yaakaar, «le Président Macky Sall a eu la lucidité et le courage de nous inscrire dans une démarche sérieuse de planification faite d’actions». Ils n’ont pas omis «la réussite de nos politiques publiques».
Le gouvernement, fait-on remarquer, «est demeuré aux côtés des Sénégalais par la prise en charge des besoins essentiels des populations». Lesquels, disent-ils, «ont rendu possible le choix du Sénégal pour la tenue des Jeux olympiques de la jeunesse en Afrique».
Autre satisfaction saluée par le bureau exécutif des cadres de Bby, ce sont les succès diplomatiques du Sénégal. «Notre politique diplomatique hyperactive et volontariste nous a permis de retrouver un leadership perdu grâce notamment aux bonnes relations personnelles entretenues par le Président Macky Sall avec les dirigeants du monde entier», soulignent les auteurs du document en soutenant que c’est ce qui a contribué à élire Macky Sall comme co-président du Forum de la coopération sino-africaine (Focac) et à désigner notre pays pour abriter le prochain sommet.
justin@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here