PARTAGER

C’est aujourd’hui que les receveurs des bureaux de poste de Ndoulo et de Touba seront déférés au Parquet du Tribunal de grande instance de Diourbel. Ils seraient accusés, d’après des sources dignes de foi, d’avoir fait main basse sur la somme avoisinant 17 millions de francs Cfa. D’ailleurs, d’après ces sources, l’Amicale des receveurs des postes du Sénégal a commis pour la défense de ses deux membres, un ténor du barreau sénégalais. Mais ce ne sont pas seulement les agents de La Poste qui devront répondre des faits qui leur sont reprochés. Le con­voyeur des fonds et un agent de sécurité de proximité ont été interpellés par les gendarmes de la brigade de Ndoulo.

badiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here